LETTRE D'INFORMATION

S'abonner   Se désabonner

Lettres d'information



docnet filmsdocnet films



à propos de film-documentaire.fr

partenaires

le RED

contact


Rejoignez-nous sur Rejoignez-nous sur Facebook !






classeur


Portail du film documentaire


Lumière sur...


Le Bouton de nacre

Un film de Patricio Guzmán

"L'océan contient l'histoire de l'humanité. La mer garde en elle toutes les voix de la terre et celles venant de l'espace. L’eau reçoit des étoiles des impulsions qu'elle transmet aux créatures vivantes.

L'eau, plus grande frontière du Chili, détient aussi le secret de deux boutons mystérieux qui ont été trouvés au fond de l'océan.

Le Chili, avec ses presque 4300 kilomètres de côte et le plus grand archipel du monde, présente un paysage surnaturel.

On y trouve des volcans, des montagnes et des glaciers. On y trouve aussi les voix des peuples autochtones de la Patagonie, celles des premiers marins anglais et celles aussi de prisonniers politiques.

 

Certains disent que l'eau a une mémoire. Ce film montre qu'elle a aussi une voix."

Le Bouton de nacre de Patricio Guzmán a obtenu l'Ours d'argent du meilleur scénario lors de la 65e Berlinale (festival international de Berlin) qui a lieu du 5 au 15 février 2015.








Projections

Mars 2015 
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
14
15
16
19
20
22
23
27
28
29
30
31
    



Actualité







DVD


René Vautier

"Il ne faut pas laisser les pouvoirs écrire l’histoire. Les individus, les peuples, doivent témoigner de la façon qu’on a eue de les dresser les uns contre les autres."

 

Ainsi parlait René Vautier, cinéaste combattant et militant infatigable, l’homme à qui nous devons la fin de la censure officielle en France.

 

René Vautier nous a quittés le 4 janvier dernier.

Sa fille, Moïra Chappedelaine-Vautier, Olivier Azam, éditeur du livre-DVD Afrique 50 et du coffret René Vautier en Algérie (Mutins de Pangée) et Sylvain George, cinéaste, sont les invités de l'émission "Tous les cinémas du monde" sur RFI.






DVD

Madame Lee

Un film de Pier-Emanuel Petit

À Montreuil, en lisière d’une petite cité ordinaire, brille une échoppe coréenne, un petit resto animé par une femme combattante et attentive : Madame Lee. "Je suis sociologue et j’ai choisi d’être cuisinière".
C’est un voyage inattendu, ordinaire et fabuleux, dans un lointain ici où se mêlent traditions et questionnements, féminité et féminisme, cuisines et cultures.




Taksim

Un film de Christian Pfohl et Jo Béranger

Dans le Parc Gezi au cœur d’Istanbul, sur la place Taskim, quelques dizaines de défenseurs des arbres vont lancer en mai 2013 un mouvement de protestation qui va gagner toute la Turquie et s’opposer au pouvoir autoritaire.
Face à cette éruption de liberté, à ce Mai 68 turc, le premier ministre Erdogan réprima et réprime encore férocement, envoyant des cohortes policières et des tombereaux de gaz, mentant de toutes les manières possibles pour salir cette protestation et en finir avec le mouvement, faisant parmi les protestataires des milliers de blessés – 7800 blessés et 6 morts au 20 Juillet -.
Le combat des çapulku – les clochards comme les appelle Erdogan– est né d’un combat plus ancien contre les destructions de quartiers entiers d’Istanbul remplacés par des îlots de buildings et de gigantesques centres commerciaux à l’américaine. C’était le destin du parc Gezi imaginé par Erdogan. Face cette destruction d’Istanbul ceux de Taksim se lèvent et crient "Le parc est à nous, Istanbul est à nous".
Pour eux, il s’agit aussi de défendre le droit de rester un citoyen en respirant dans un parc plutôt que devenir un consommateur enfermé dans un centre commercial. De s’élever contre la corruption et le capitalisme sauvage. De défendre le droit des femmes à disposer de leurs corps, la liberté de penser face à la propagande continuelle du pouvoir.
Que s’est-il passé au parc Gezi ? Qui sont ces protestataires ? Quelles colères leur ont donné le courage de prendre la parole et de résister ? Quel est le vrai visage de ce pouvoir que le monde a cité en exemple ?




National Gallery

Un film de Frederick Wiseman

Avec ses deux mille quatre cents tableaux, produits entre le treizième et le dix-neuvième siècle, la National Gallery est l'un des plus grands musées au monde. Chaque expérience humaine, ou presque, trouve une représentation dans l'un ou l'autre des tableaux qui y sont exposés. Le film montre le public face aux œuvres dans les différentes salles, les actions pédagogiques, les universitaires, scientifiques et commissaires étudiant les œuvres, les restaurants, préparant les expositions.
Le film explore la relation entre peinture et narration. Dans un perpétuel et vertigineux jeu de miroirs, le cinéma regarde la peinture et la peinture regarde le cinéma.




Examen d'État

Un film de Dieudo Hamadi

À Kisangani, en République démocratique du Congo, un groupe de jeunes lycéens s'apprête à passer son examen d’État, l’équivalent du baccalauréat français. La caméra de Dieudo Hamadi le filme tout au long de sa préparation, depuis les bancs de l'école d’où les élèves se font régulièrement chasser parce qu’ils n’ont pas payé la "prime des enseignants", aux "maquis" (maisons communes) où ils se retrouvent pour réviser et dans les rues chaotiques de la ville où ils passent leur temps à "chercher la vie".




Love in Siberia

Un film de Andzhela Abzalova     

"Une jeune fille cherche par tous les moyens à rencontrer son prince charmant. Une réalisatrice décide de faire le point sur son propre couple. De la rencontre de ces deux histoires se dessine un tableau cinglant et drôle des vies et idéaux des deux femmes – issues de deux générations différentes – dans la Sibérie d’aujourd’hui, au cœur d’une société cruelle et avide. Une quête qui ne se privera pas des outils de communication moderne. Une tragi-comédie sur l'amour et la recherche du positionnement féminin dans un monde où les places de l’homme et de la femme, la définition du couple sont sans cesse re-visitées et tiraillées entre autonomie-liberté et modèles traditionnels."




Le Nom des 86

Un film de Emmanuel Heyd et Raphael Toledano

"86 juifs sélectionnés au camp d’Auschwitz sont déportés à l’été 1943 au camp de Natzweiler- Struthof où une chambre à gaz a été spécialement aménagée pour les tuer. August Hirt, directeur de l’Institut d’anatomie de Strasbourg, souhaite constituer une collection de squelettes juifs, pour garder trace de cette "race qui incarne une sous-humanité repoussante, mais caractéristique". Comment ce sinistre projet a-t-il vu le jour ? Que sont devenus les 86 juifs gazés pour cette collection anatomique ? Sur les lieux du crime, experts, témoins et acteurs de la mémoire font le récit d’un des plus tragiques épisodes de la Seconde Guerre mondiale, emblématique de la Shoah et des dérives de la science sous le nazisme, tout en questionnant la difficile mémoire du crime et ses implications éthiques. Mais cette histoire, c’est aussi et surtout le combat d’un journaliste allemand pour redonner une identité à ces hommes et femmes réduits à une liste de matricules. L’inlassable quête pour retrouver le nom des 86."




Le Temps de quelques jours

Un film de Nicolas Gayraud

"Je suis allé, le temps de quelques jours, dans l'un des ordres religieux les plus stricts de France : l'Ordre Cistercien de la Stricte Observance. Ce film est l'expérience de la rencontre intime avec les nonnes cisterciennes et nous propose, pendant cette immersion avec elles, une agréable introspection. Au cours du film, ces femmes lèvent le voile et nous apparaissent, simples et franches en nous parlant aussi bien de notre relation aux autres, à la nature, au temps et à la société."




Braddock America

Un film de Jean-Loïc Portron et Gabriella Kessler     

"Braddock, en Pennsylvanie, est une ville naufragée où survivent quelques rescapés teigneux. S’ils trouvent encore la force de s’accrocher à ce lieu ingrat, c’est qu’ils ont conscience que cette infime parcelle du territoire américain porte en elle, enfouie dans le sol et dans les mémoires, les traces d’événements essentiels qui font l’histoire de leur nation."




Concerning Violence

Un film de Göran Hugo Olsson     

""Le colonialisme n’est pas une machine à penser, n’est pas un corps doué de raison. Il est la violence à l’état de nature et ne peut s’incliner que devant une plus grande violence." Franz Fanon, Les Damnés de la Terre, 1961.

Au travers des textes de Fanon, "Concerning Violence" met en image des archives et plusieurs entretiens, retraçant ainsi l’histoire des peuples africains et de leurs luttes pour la liberté et l’indépendance. La modernité du parti pris esthétique de "Concerning Violence" offre au public une nouvelle analyse des mécanismes du colonialisme, permettant ainsi une autre lecture des origines des conflits actuels."




Michael Haneke - Profession réalisateur

Un film de Yves Montmayeur

"Michael Haneke est l’un des grands auteurs d’aujourd’hui. Aussi captivant que mystérieux. Un véritable "Mister Arkadin" viennois qui tente toujours de brouiller les interprétations de ses films, comme d’effacer toutes traces de son passé. Notre film passe donc de l’autre côté du miroir hanekien. En accompagnant le réalisateur sur une période de près de vingt ans, nous revisitons alors ses films dans un itinéraire fait de tours et de détours entre Vienne et Paris, l’Allemagne du Nord et Cannes. Et c’est en passant d’une scène de tournage à une autre, en approchant au plus près l’auteur Haneke dans son travail de metteur en scène, que l’homme, Michael, se révèle alors, caché derrière son œuvre."




Qu'il est étrange de s'appeler Federico

Un film de Ettore Scola

"À l’occasion du vingtième anniversaire de la disparition d’il Maestro, "Qu’il est étrange de s’appeler Federico" est un film hommage à Federico Fellini, à son art, sa personnalité. Ettore Scola fait revivre leur rencontre au journal Marc’Aurelio dans les années 50, leurs amis communs, parmi lesquels Marcello Mastroianni, et surtout le plaisir partagé de faire des films."




Le Chant des ondes

Un film de Caroline Martel     

"Caroline Martel est décidément l’une des documentaristes les plus mystérieuses et intrigantes du Québec. Six ans après le superbe "Fantôme de l’opératrice", la cinéaste nous propose une plongée au cœur de l’histoire et de l’impact des ondes Martenot. Cet instrument mythique, ancêtre de la musique électronique développé dans les années 1920, continue d’exercer sur les mélomanes une grande fascination. Au gré d’incroyables archives et d’entrevues avec des spécialistes de l’instrument (de l’ondiste québécoise Suzanne Binet-Audet au guitariste Jonny Greenwood, de Radiohead), la cinéaste dépasse la simple description pour s’approcher de la dimension purement sensorielle et presque mystique de ces sons venus d’ailleurs. Une œuvre dont la limpidité cache une complexité rare." (Bruno Dequen)



Images actuelles

Retour du 28e Fipa


Le FIPA 2015 a tenu ses promesses de rendez-vous des professionnels de l’audiovisuel français, en particulier dans le débat SCAM/SACD, devenu le rituel d’une interrogation qui articule création et audience dans le cadre de la télévision publique. Voir ici une synthèse de ces échanges qui reposent les termes des missions du service public.

 

Nous avons extrait de cette rencontre quelques phrases non en forme d’incantations, mais pour condenser les débats qui vont occuper le devant de la scène dans les prochains mois :

 

"La télévision doit prendre des risques, retrouver la liberté des formes." "Elle ne doit pas se préoccuper en premier lieu de l’audience.", "Il faut laisser le public penser." (Julie Bertucelli).







Images actuelles

Corps filmés

Cycle de films documentaires, BPI, Paris


Corps meurtris, corps objets, corps décorés, corps désirés, corps malades, corps dansés … le corps filmé est un moyen de transmettre des histoires de vie, et qui sont souvent des histoires universelles.

 

À travers la représentation du corps, la société apparaît sous ses aspects les plus variés, de l’intime au politique, du culturel à l’économique. La panoplie des représentations du corps à l’écran est large et riche et engendre immanquablement réflexions et émotions.

 

Après la projection, le public pourra débattre avec le réalisateur aux côtés d’un spécialiste de la question abordée par le film.

Le premier vendredi du mois, de janvier 2015 à juin 2016.


La prochaine séance de Corps filmés aura lieu le 6 mars 2015 avec la projection du film Before We Go de Jorge Leon, à 20h, Cinéma 2, Centre Pompidou.


-BPI





Images actuelles

Les rendez-vous de Périphérie # 15

Carte blanche à Claudine Bories, aux côtés des hommes et des femmes


"C’est en 1983 que la cinéaste Claudine Bories fonde, avec Jean-Patrick Lebel, l’association Périphérie.

Elle y travaille à la diffusion du cinéma documentaire sur notre territoire en créant les Cartes blanches, puis, en 1995, les Rencontres du cinéma documentaire, tout en poursuivant la réalisation de documentaires et fictions.

 

Depuis 2007, elle signe avec Patrice Chagnard des longs métrages documentaires marquants, une nouvelle étape d’un travail au long cours, auscultation cinématographique de notre société contemporaine.

 

Nous lui proposons de renouer avec son activité de programmation, en projetant pour nous en miroir un film qu’elle a choisi et l’une de ses réalisations : ce sera Spartacus & Cassandra de Ioanis Nuguet et Les Arrivants. Puis nous accompagnons la projection des Règles du jeu, qu’elle a souhaité voir précédé de son premier film réalisé en 1975, Femmes d’Aubervilliers."

Les 24 et 26 février 2015,  au cinéma Méliès de Montreuil.







Images actuelles

Rendez-vous des docs - Février/mars 2015

L'Homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours de André S. Labarthe


Le lundi 2 mars 2015 à 20h au MK2 Quai de Loire à Paris, en partenariat avec le festival Cinéma du réel 2015, Documentaire sur grand écran propose, dans le cadre des Rendez-vous des docs, la projection du film L'Homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours de André S. Labarthe.

 

La séance aura lieu en présence du réalisateur et de Maria Bonsanti, directrice artistique du festival Cinéma du réel.

Lorsqu’il rend hommage au géant Orson Welles, André S. Labarthe tourne, avec L'Homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours, une œuvre picaresque en forme de polar dont Hollywood est le décor, dont le héros est un réalisateur hongrois alcoolique, et dont l’enjeu est une enquête sur les traces que Welles a laissées à Hollywood, parmi ceux qui l’ont connu.







Images actuelles

Les films Invisibles

Une proposition de VàD par film-documentaire.fr


Invisible, tel est aujourd’hui le statut d'un grand nombre de films documentaires pourtant intéressants.
Produits dans des conditions marginales ou ayant suivi les circuits classiques de production, ces films réalisés ces dernières années, malgré leurs présences initiales dans d'importants festivals, ne sont plus diffusés.

    
Devenus invisibles, ils sont pourtant le refuge d’une part non négligeable de la créativité en France.

  
Film-documentaire.fr rendra désormais de nouveau visible une sélection de ces films qui vous seront régulièrement proposés en accès libre.

Film-documentaire.fr vous propose de visionner un film de Nathalie Mansoux, Via de Acesso, réalisé en 2008.







Images actuelles

L'image pédagogique : pour un usage et la réalisation de productions pédagogiques audiovisuelles et multimédias

Un ouvrage de Benjamin Sylvand


"L’image animée est un vecteur pédagogique puissant lorsqu’elle est utilisée de manière pertinente. 

Le cinéma documentaire, l’anthropologie visuelle et le film didactique ont, depuis plus d’un siècle, développé des réflexions, des théories et des pratiques qui permettent l’analyse et la production de supports destinés à l’apprentissage et à la construction de savoirs et de connaissances.

En développant une approche originale de la conception de l’image à partir de sa réception, Benjamin Sylvand énonce des modes de présentation et d’exposition de l’image qui permettent une application de l’échelle de performativité didactique proposée par Geneviève Jacquinot. 

Des conseils pratiques et concrets sont donnés pour mettre en œuvre cette perspective à travers des projets de réalisation filmique ou multimédia.  Cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui veulent produire des contenus pédagogiques vidéos ou interactifs, ou utiliser ces techniques comme exercices d’enseignement."









Enjeux collectifs

La charte des usages documentaires

Communiqué SCAM-ADDOC-SRF-SATEV-SPI-USPA

"À l’occasion du Fipa, auteurs et producteurs ont signé le 23 janvier 2015 en présence de la ministre de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin, la charte des usages professionnels qui couvre l’ensemble des œuvres audiovisuelles relevant des genres documentaires, grands reportages et reportages.

 

La charte vient réguler les relations entre auteurs représentés par la Scam, la SRF et Addoc, et producteurs représentés par le Satev, le Spi et l’Uspa.

 

Initiée par un premier accord en juillet 2012, cette charte est dorénavant un référent pour la profession audiovisuelle et un outil au service de la transparence. Il constitue un engagement fort, pris pour l’avenir des métiers d’auteur et de producteur, ainsi que pour celui de la création.

 

Les organisations signataires de l’accord remercient chaleureusement la ministre de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin, d’avoir parrainé la signature de cette charte dont l’extension est sollicitée par tous.

Ce soutien officialise en même temps qu’il encourage les professionnels au respect de bonnes pratiques dans leurs relations."






Actualité
Shanghai Television Festival [10/03/2015]
08 - 12 Juin 2015, Shanghaï, Chine
Karlovy Vary International Film Festival [10/03/2015]
03 - 11 Juillet 2015, Prague, République tchèque
DocsBarcelona - International Documentary Film Festival [11/03/2015]
25 - 31 Mai 2015, Barcelona, Espagne
Euganea Film Festival [14/03/2015]
03 - 19 Juin 2015, Padoue, Italie
Sole Luna Festival [15/03/2015]
06 - 12 Juillet 2015, Palermo, Italie
ASSIMVIVEMOS - International Disability Film Festival [15/03/2015]
21 Aout 2015 - 01 Septembre 2015, Rio de Janeiro, Brésil
FEST - New Directors New Films Festival [15/03/2015]
22 - 29 Juin 2015, Espinho, Portugal
FIDADOC - Festival International de Documentaire d'Agadir [15/03/2015]
04 - 09 Mai 2015, Agadir, Maroc
FICA Festival Internacional de Cinema e Vídeo Ambiental [15/03/2015]
09 - 14 Juin 2015, Goias, Brésil
FIDMarseille (Festival International de Cinéma) [17/03/2015]
30 Juin 2015 - 06 Juillet 2015, Marseille, France