LETTRE D'INFORMATION

S'abonner   Se désabonner

Lettres d'information



docnet filmsdocnet films



à propos de film-documentaire.fr

partenaires

le RED

contact


Rejoignez-nous sur Rejoignez-nous sur Facebook !






classeur


Portail du film documentaire


Lumière sur...


Les États généraux du film documentaire

Du 16 au 22 août 2015, Lussas

Comment préserver le regard ?

Le temps et l’espace en sont deux conditions et nécessitent un écart : se placer en retrait du flux, infini illusoire, et travailler la différence, la place de l’autre. Préserver le temps et l’espace du regard, c’est penser le temps et l’espace de la représentation, là où s’inventent des formes et des récits, dans un environnement où la vitesse transforme les pratiques et le regard sur les images.

Ainsi, dans les ateliers de cette édition, prendrons-nous le temps, notamment, de penser les mutations techniques et esthétiques du cinéma, pour constater comment les inventions formelles précèdent parfois les évolutions techniques, modifiant à leur tour les pratiques et les regards, sans omettre de considérer les "conditions auxquelles la caméra peut devenir un en-soi, un alter." Une préoccupation commune à une autre réflexion consacrée à la rencontre entre scène thérapeutique et cinématographique : quelle place la caméra et son filmeur peuvent occuper dans un dispositif thérapeutique et que transforme cette triangulation ? Comment représenter cette scène de création pure ou d’invention d’un récit qu’est la thérapie ? Nous explorerons d’autres récits imaginés avec "La fable documentaire", pour découvrir l’invention, par des cinéastes, d’une forme en mouvement où mise en scène et récit s’emparent de la réalité.

 

[...]

 

 

Pascale Paulat et Christophe Postic








Projections

Aout 2015 
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
      
30
31
     



Actualité



visionner


Master class Claire Simon

Direction de l'Audiovisuel / EHESS

Rencontre avec la réalisatrice Claire Simon, animée par Marc Henri Piault, directeur de recherche honoraire au CNRS, anthropologue et cinéaste. 

"Pour moi faire un film, c’est avant tout peindre, montrer dans ce que je vois, ce qui crie, ce que je ne veux pas voir, ce que je ne sais pas deviner et qui finalement se révèle peu à peu dès que le tournage commence".

(Claire Simon)

Cette rencontre a eu lieu le 10 novembre 2012 lors du 31e Festival international du cinéma ethnographique Jean Rouch.

Les Master Classes organisées par le Festival Jean Rouch en partenariat avec l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales sont désormais en ligne sur le site Canal-U.






DVD


Spéciale FIDMarseille, laboratoire et vitrine du cinéma mondial

Tous les cinémas du monde - RFI

 

"Au FID, sont projetés plus de 150 films, beaucoup de documentaires bien que le festival se soit ouvert depuis 2007 aux fictions, des films venus d’Algérie, du Pérou, de Singapour ou de Syrie. 

Nous recevons en première partie le délégué général du festival, Jean-Pierre Rehm, la réalisatrice brésilienne Anita Leandro pour son film Photos d’identification, qui revient sur quatre destins brisés de résistants à la dictature militaire de 1964 à 1985.  

En seconde partie : la réalisatrice libanaise Rasha Salti, qui préside le jury de la compétition internationale, vient parler de l’état du documentaire dans le monde arabe, accompagnée du réalisateur algérien Hassen Ferhani, en compétition avec Dans ma tête un rond-point (Grand Prix de la Compétition Française), très beau film sur un lieu à la disparition programmée : les abattoirs d’Alger."






DVD

Le Complexe de la salamandre

Un film de Stéphane Manchematin et Serge Steyer

"Dans les Vosges où il vit en retrait du monde de l’art, un artiste façonne, à son rythme, une œuvre énigmatique et singulière, à la fois contemporaine et sans âge. Au fil des saisons, entre travail concret et œuvres rêvées, entre précision du geste et économie de mots, entre promenades en forêt et brefs allers-retours à la capitale, Patrick Neu relie l’art des maîtres anciens à la création contemporaine."




Les Génies de la grotte Chauvet

Un film de Christian Tran

"Les peintures et dessins de la Grotte Chauvet sont à ce jour les plus anciens témoignages d’expression artistique de l’humanité. Leur force et leur modernité bouleversent toutes les idées reçues sur l’art de la préhistoire. La création d’un grand musée consacré à la reproduction des œuvres nous donne l’occasion d’aller voir de très près les peintures, les dessins et les gravures, d’en comprendre toutes les finesses techniques et de retrouver leur immense pouvoir d’émotion. D'emblée décrétée trop fragile pour être ouverte au public, la grotte Chauvet a donné naissance à un projet artistique et scientifique d'une ampleur exceptionnelle : la Caverne du Pont-d'Arc, une reconstitution grandeur nature située à quelques kilomètres de l'originale et s'étalant sur près de 3 000 m2. Il a d'abord fallu effectuer le relevé des lieux en 3D, avant, notamment, de construire les parois, avec vingt-sept panneaux de peintures fidèles aux originaux. C'est cet incroyable travail qu'a filmé Christian Tran. Sa caméra a suivi les spécialistes de la préhistoire et les artistes chargés de la reconstitution du "chef-d'œuvre de la planète Terre", comme le qualifie un membre de ce comité, le peintre catalan Miquel Barceló. Guide enthousiaste, il nous donne la mesure artistique de ces œuvres, filmées au plus près au sein même de la grotte Chauvet puis, au fil de leur élaboration, dans sa reconstitution."




Sur le rivage du monde

Un film de Sylvain L'Espérance

"Après de multiples tentatives pour gagner l’Europe, César, Félou, Érik et Amih se retrouvent aujourd’hui à Bamako, déroutés, incertains, mais tentant malgré tout de s’inventer des manières de rêver encore. Par le biais de la parole, du théâtre, du chant, de la poésie, quelque chose se construit chaque jour sur les ruines du rêve d’une vie meilleure. La parole comme ultime arme de résistance brandie contre tout ce qui participe, au nord comme au sud, à vaincre leur pouvoir de résistance. Ces hommes et ces femmes, dont la guerre économique mondialisée a fait des laissés-pour-compte, n’aspirent qu’à "vivre leur vie". Leurs rêves sont ceux de tous et leur monde est le nôtre. C’est ce que leur parole échangée, répétée, murmurée, chantée nous dit. Leur parole est politique."




Nicolaï Greschny, une affaire de famille

Un film de Vladimir Kozlov

 "À travers la technique particulière de la fresque, de l’icône byzantine et russe, ce film documentaire nous convie à un voyage initiatique autour de deux générations de fresquistes : le père et le fils Greschny."




Le Cinéma fait le mur

Un film de Bernard Louargant

"Symbole de la guerre froide, le Mur de Berlin a fourni une excellente matière pour le cinéma. Des films de fiction ont été réalisés pour raconter son histoire, de sa construction en août 1961 à sa chute en novembre 1989. Vingt-huit années durant lesquelles, à l’Est comme à l’Ouest, des cinéastes mettront en scène des espions et des fugitifs en proie à la guerre froide. Ces longs-métrages cinématographiques permettent de raconter, d’une manière originale et inédite, l’histoire du Mur vu des deux côtés de Berlin."




Loin des champs

Un film de Bastien Larue et Pierre Muys

"Ce film a été réalisé durant l'été 2013 dans différents cafés PMU de la région Nord-Pas-de-Calais sélectionnés aux hasards des soifs, routes et rencontres. Ça commencerait un soir. Des couleurs. Une grande fête. 14 juillet. On entendrait la pétarade des armes à feu de joie. On verrait le feu des artifices projeté sur un écran de ciel noir. Spectacle d'une fête que l'on ne saurait voir et entendre."



Images actuelles

Cinéma, mode d’emploi

De l’argentique au numérique


Un ouvrage de Jean-Louis Comolli et Vincent Sorrel

 

Dans le long périple des livres consacrés au cinéma, celui-ci s’inscrit avec une certaine force, redevable autant au contenu de sa proposition qu’à la circonstance dans laquelle elle surgit. Le livre la revendique clairement dans son sous-titre.

 

Oui, la révolution numérique n’est pas un mot prétexte, car non seulement elle bouleverse les pratiques, mais bien plus important, elle amène à refonder l’interrogation majeure sur la nature du cinéma. Rien de moins !

 

Les auteurs affrontent cette ambition avec le risque que comporte une entreprise d’analyse critique d’un médium encore proche de sa naissance, qui cherche encore ses voies, dont nombreux explorent les impasses mais certains goûtent les promesses. Ils prennent le risque d’une parole prospective (cf. ce qui s’est écrit et dit lors de l’invention des chemins de fer ou du cinéma, "une invention sans aucun avenir") et nous leurs en sommes reconnaissants. Il faut dire qu’ils ne manquent pas d’atouts dans leurs complémentarités.

 

On ne présente plus le théoricien Jean-Louis Comolli qui appuie un sens critique qui va à l’essentiel sur une œuvre cinématographique reconnue, on a repéré la science cinématographique de Vincent Sorrel, également réalisateur, dont on connaît la passion pour l’objet caméra, ses mécanismes, ce qu’ils induisent, contraignent, proposent.

 

[...]

 

Arnaud de Mezamat, août 2015







Images actuelles

Retour du Sunny Side 2015


Par cette période de tourments pour le documentaire, y a-t-il des enseignements à retirer du dernier Sunny Side ?

 

Mais, d’abord, que raconte le succès incontestable de la manifestation de La Rochelle en termes de fréquentation ?

 

Il est le reflet d’une réussite. En effet non seulement le Sunny Side a définitivement résisté à la concurrence de Sheffield, mais il a réussi à s’imposer comme le seul marché international consacré exclusivement au "factual".

 

Tout le monde le comprend, américains et anglais inclus, d’autant que les flux de coproduction et de vente reprennent après deux années mornes. Ce succès de fréquentation ne signifie pas pour autant qu’il se passe quelque chose de fondamentalement nouveau sur le marché international du documentaire et sur son influence sur la production française.

 

On sait en effet que la part cofinancée internationalement, après une embellie statistique l’année dernière, continue de plafonner à 5 % de la production française. Pour autant la coproduction internationale est une réelle perspective pour certains films français qui sont en phase avec la demande.

[...]

Arnaud de Mezamat, juillet 2015







Images actuelles

Tënk.fr

Première plateforme de documentaires d'auteur sur abonnement


En wolof, langue d’Afrique de l’ouest, le mot "tënk" peut se traduire par "résume-moi ta pensée". Dans le milieu du documentaire d’auteur, il désigne des rencontres internationales de coproduction organisées par deux associations, Docmonde et Lumière du monde.  Tënk est un projet de plateforme vidéo de documentaires dits "d’auteur" ou "de création".

Elle doit voir le jour au printemps 2016. Sa raison d’être : défendre ce genre, faire en sorte qu’il survive (dans un contexte de crise de la production), qu’il soit vu, que des films continuent à être produits. Tënk sera diffuseur, mais aussi à moyen terme coproducteur de nouveaux documentaires.  Le documentaire de création travaille l’intelligence sensible, il bouscule, questionne, intrigue, il donne à réfléchir sans livrer de conclusions pré-mâchées sur le monde.

À une époque d’uniformisation de l’information, où l’image est omniprésente, où tout va vite, il montre une vision personnelle d’auteur, une réalité qui prend son temps, qui laisse le champ libre à l’interprétation.







Images actuelles

Filmer la peinture

Images documentaires n°82/83 - juillet 2015


"Sous ce titre "filmer la peinture", il est question des différentes manières inventées par le cinéma documentaire pour filmer les tableaux et non de l’acte de création lui-même.

Comment les réalisateurs arrivent-ils, non pas seulement à "montrer" les tableaux, mais à "faire voir" la peinture ? Comment abordent-ils cette "opération esthétiquement contre nature", selon la formule d’André Bazin ?

Avec National Gallery (2014), Frederick Wiseman réussit une magistrale démonstration des pouvoirs du cinéma. L’analyse de son film met à jour des questions auxquelles se sont affrontés d’autres réalisateurs avant lui, et nous avons eu envie de revenir sur quelques films plus anciens : le célèbre Cézanne de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, les films d’Alain Cavalier sur Georges de La Tour et Bonnard, Tableau avec chutes de Claudio Pazienza, La Grotte des rêves perdus de Werner Herzog.

Marianne Alphant et Pascale Bouhénic, quant à elles, dans un entretien à propos de leur collection sur les historiens de l’art, abordent très pratiquement la question de la reproduction.

[…] "







Images actuelles

Nouvelles histoires de famille

Bibliothèque nationale de France, site François Mitterrand


"Un père et une mère"… ou bien… ??? 

Dans notre système de filiation, chaque individu est issu de deux autres individus d’une génération ascendante et de sexe différent, qui l’auraient en principe conjointement engendré, son père et sa mère. 

Mais les couples divorcent ou se séparent beaucoup plus depuis vingt ans, et la cohabitation hors mariage se développe. Se multiplient les familles mono-parentales et recomposées, adoptives et maintenant homo-parentales. 

Ces situations sont une formidable matière à récit pour le cinéma, un laboratoire pour mettre en scène les relations les plus intimes, les traumatismes de l’enfance, les égoïsmes, les rivalités, les faux-semblants, mais aussi les bonheurs parfois simples de la vie en famille. 

Nouvelles histoires de famille salue en 95 films et web-documentaires, l’inventivité et le courage de ceux qui trouvent, dans les replis de l’entre-soi familial, les ressources pour grandir ou faire grandir leurs enfants.

Jusqu'au 16 août 2015.







Images actuelles

Les films invisibles

"Dimanche, on ira au bal !…" de Thierry Compain


Film-documentaire.fr poursuit sa présentation des films invisibles en vous proposant de visionner un film de Thierry Compain, Dimanche, on ira au bal !…, réalisé en 1999.    

Invisible, tel est aujourd’hui le statut d'un grand nombre de films documentaires pourtant intéressants.  Produits dans des conditions marginales ou ayant suivi les circuits classiques de production, ces films réalisés ces dernières années, malgré leurs présences initiales dans d'importants festivals, ne sont plus diffusés.    

Devenus invisibles, ils sont pourtant le refuge d’une part non négligeable de la créativité en France.      

Film-documentaire.fr rendra désormais de nouveau visible une sélection de ces films qui vous seront régulièrement proposés en accès libre.









Actualité
Festival du Film de Famille [28/08/2015]
28 - 28 Novembre 2015, Saint Ouen, France
Biennale Images de justice [31/08/2015]
22 - 31 Janvier 2016, Rennes, France
Arcipelago - International Festival of Short Films & New Images [31/08/2015]
04 - 08 Novembre 2015, Rome, Italie
Festival international du film d'Histoire [31/08/2015]
16 - 23 Novembre 2015, Pessac, France
Rencontres de Films en Bretagne [31/08/2015]
08 - 10 Octobre 2015, Saint-Quay-Portrieux, France
EntreVues - Festival du film de Belfort [01/09/2015]
28 Novembre 2015 - 06 Decembre 2015, Belfort, France
Sevilla Festival de Cine Europeo [01/09/2015]
06 - 14 Novembre 2015, Seville, Espagne
DOK.FEST Internationales Dokumentarfilmfestival München [01/09/2015]
05 - 15 Mai 2016, Munich, Allemagne
Big Sky Documentary Film Festival [01/09/2015]
19 - 28 Fevrier 2016, Missoula, États-Unis
Stuttgarter Filmwinter - Festival for expanded media [01/09/2015]
14 - 17 Janvier 2016, Stuttgart, Allemagne