film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Exil
Exile
© Rithy Panh / Catherine Dussart
1/3
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France, Cambodge | 2016 | 77 minutes
  • Un film de Rithy Panh

L'exil est un abandon, une solitude terrifiante. Dans l'exil, on se perd, on souffre, on s'efface. Mais on peut retrouver les siens, aussi. Au pays des mots, des images, dans la rêverie qui n'est pas seulement enfantine. Tout commence par l'exil et rien ne vaut que par lui.
Exil est une méditation sur l'absence ; sur la solitude intérieure, géographique, politique. Exil est aussi une tentative d'élucidation du jeune garçon qui fut au Kampuchea démocratique, et de l'adulte qui n'accepte pas l'injustice : quelle révolution voulons-nous ? Une révolution pour l'homme et avec lui ? Une révolution à hauteur d'hommes, dans le respect, la compréhension ? Ou une tentative de destruction dont la pureté fausse eut tant de disciples, en Asie et en Occident ?
Exil questionne le réel et la passion du réel mais aussi l’idéologie, sous toutes ses formes : slogans, archives, chants, livres. Exil est un poème, lyrique, d’une simplicité de conte, une traversée qui mêle la couleur d’aujourd’hui et les images d’hier, les voix, les sons, les souvenirs, où le cri et le chant de l’humaine condition ne cesse de nous tenir éveillés.

Exile is an abandonment, a terrifying solitude. In exile, one’s self is lost, one suffers, one fades away. But it is also possible to find one’s own, in the land of words, of images, in reverie that is more than childish. It all starts with exile, and nothing is anything without it.
Exile is a meditation on absence; on inner solitude, geography, politics. Exile is also an attempt at elucidation on the part of a boy who lived in Democratic Kampuchea and the man he becomes who cannot accept injustice: What kind of revolution might we wish for? A revolution for and with humanity? A revolution that lives up to humanity, with respect and understanding? Or an attempt at destruction, the false purity of which has seen so many disciples, be it in Asia or the West?
Exile questions what’s real and the passion for what’s real, but also ideology, in all its forms: slogans, archives, songs and books. Exile is a poem, lyrical, with the simplicity of a fairytale, a crossing that blends the color of today with the images of yesterday, the voices, the sounds, the memories, where the cry and the song of the human condition never ceases to keep us alert.

Sortie en salles
  • Date de sortie non définie à ce jour
Distinctions