film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Frederick Wiseman
©
1/1

Né en 1930 à Boston, Frederick Wiseman fait des études de droits avant d'enseigner à son tour tout ce qui touche à la juridiction. Grand homme de culture, il tourne en rond jusqu'à rencontrer le réalisateur Shirley Clarke qui lui ouvre les yeux sur son futur métier de réalisateur.

Wiseman se met donc à produire des films dès 1967, à un rythme d'une œuvre par an. Il analyse les institutions américaines pour construire une oeuvre atypique, faite d'observations et de questionnements subtils pour mieux rendre compte de l'expérience humaine. Non dépourvu de polémiques par rapport aux sujets qu'il choisit de traiter, Frederick Wiseman devient reconnu comme l'un des cinéastes majeurs de notre époqu.  Ses films sur l'hôpital, le lycée, la caserne, le centre d'aide sociale, la société  de consommation, le travail en entreprise ou le poste de police sont un miroir dérangeant de la société. 

Wiseman aborde parfois des institutions moins circonscrites (le monde de la mode, un jardin public, une station de ski) et ne craint pas d'affronter, au-delà de l'observation sociale ou morale, des questions métaphysiques  avec les enfants handicapés ou les mourants. Il a mis en scène une des pièces les plus exigentes de Beckett (Oh, les beaux jours) et participe, comme le dramaturge irlandais à résoudre l'immense question sur le fait d'être humain.

(Source : Cinefil)

+ Bio-filmographie sur Ciné-Ressources
+ Frederick Wiseman sur Télérama.fr
+ Site de sa société de production
+ Portrait de Frederick Wiseman par Anne Chaon dans le n°46 de la revue "Astérisque" de la SCAM
+ Film(s) sur l'auteur

Filmographie complète | Auteur-Réalisateur | Son | Montage

Page:1/2