film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Claire Denis
© D.R.
1/2

Fille d’un administrateur colonial, Claire Denis est née en 1948 à Paris, mais a suivi son enfance et son cursus scolaire dans plusieurs pays d'Afrique et plus particulièrement au Cameroun. Le travail de son père l'a mené à se déplacer constamment, notamment au Djibouti et au Burkina Faso. En 1968, de retour en France, elle intègre l’IDHEC dont elle sort diplômée en 1972. À sa sortie de cette école, elle commence sa carrière comme assistante-réalisatrice.
Elle collabore avec Robert Enrico sur deux de ses films, Le Vieux Fusil et L’Empreinte des géants.

Elle a travaillé comme assistante de Wim Wenders pour deux films, Paris Texas et Les Ailes du désir. Elle travaille avec Jim Jarmush sur le film Down by Law en 1986.

C’est avec cette expérience avec des réalisateurs titrés et une formation poussée en cinéma qu’elle aborde l’écriture et la réalisation de son premier long-métrage, Chocolat, en 1988, qui est basé sur sa propre histoire au Cameroun. Il s’agit de la première collaboration avec Agnès Godard qu’elle a rencontrée à La Fémis et qui sera directrice de la photographie de tous ses films.

En 1990, elle enchaîne avec S’en fout la mort ; en 1994, J’ai pas sommeil, avec Beatrice Dalle et US Go Home.
En 1996, Nénette et Boni est Léopard d'or à Locarno.
Pour Beau Travail en 1999, Agnès Godard reçoit le César de la meilleure photographie.
Suivent en 2001 Trouble Every Day ; en 2002, Vendredi soir ; en 2004, L’Intrus.
Elle reçoit en 2010 le Prix Henry Langlois pour 35 Rhums.
Elle réalise White Material en 2010.
Les Salauds est en compétition dans la section Un certain regard de Cannes en 2013.
Un beau soleil intérieur est sélectionné en 2017 à la Quinzaine des réalisateurs.
En 2018 le festival de Toronto sélectionne High Life, aussi controversé qu’acclamé par la critique.

Claire Denis a aussi réalisé plusieurs documentaires, dont Man No Run, Jacques Rivette, le veilleur - Cinéma de notre temps où elle rend hommage à Jacques Rivette et Aller au diable, en compétition à Locarno en 2011.
Elle a aussi joué dans les films Venus Beauté et En avoir ou pas.

En 2020, le festival Visions du Réel rend hommage à Claire Denis en lui décernant le Prix Maître du Réel : "Au-delà des documentaires qu’elle a réalisés, Claire Denis entretient de façon singulière et délicate un rapport récurrent au réel dans la fiction, voire même dans la science-fiction. En ménageant l’espace nécessaire aux vides et aux creux pour rendre compte de ce que le jeu ou la mise en scène ne peuvent traduire, dans le rythme du montage, ou dans l’exploration des corps et du désir, la fiction se gonfle d’une matière réelle. [...] Claire Denis tisse des objets cinématographiques à la fois modernes et aventureux, hésitant joyeusement entre austérité formelle et sensualité euphorique."

(Source : Visions du Réel, Over-blog et film-documentaire.fr)

Filmographie complète | Auteur-Réalisateur