film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Jean-Gabriel Périot
© D.R.
1/2

Jean-Gabriel Périot est né en France en 1974.
Il construit, souvent à partir d’archives préexistantes - photographies, films, fichiers Internet - une œuvre de réflexion sur le statut polymorphe de la violence dans nos sociétés. Tout passe par le pouvoir des images, sans discours, sans commentaires : une pensée-cinéma. À travers ses installations et ses vidéos, Jean-Gabriel Périot joue de la manipulation d’images, affectionnant les montages syncopés, quitte l’esthétique pour travailler le discours, forcément politique, sort de l’image pour s’attaquer à l’espace. Il aime brouiller les pistes et multiplier les fonctions et les supports en se plaçant là où on ne l’attend pas.
Jean-Gabriel Périot a réalisé plusieurs courts-métrages à la frontière du documentaire, de l’animation et de l’expérimental. Il développe son propre style de montage qui interroge la violence et l’histoire à partir d’archives filmiques et photographiques. Ses derniers films, dont Dies Irae,  Eût-elle été criminelle ? et Nijuman no borei (200000 fantômes) ont été récompensés dans de très nombreux festivals à travers le monde.
Son premier long-métrage, Une jeunesse allemande a fait l’ouverture de la section Panorama au festival de Berlin 2015 avant de sortir sur les écrans allemands, suisses et français et de remporter de nombreux prix en festivals. Son dernier long Nos défaites a été présenté au Forum du Festival de Berlin 2019.

(Source : transmettrelecinema.com)

+ Site de l'auteur(e)

Page:1/2