film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Films invisibles
img © Vladimir Léon

Adieu la rue des Radiateurs - Nina

Un film de Vladimir Léon



Suite à la disparition en ce début de mois de février 2018 de l'écrivain Mathieu Riboulet, film-documentaire.fr vous propose de (re)découvrir le film Adieu la rue des Radiateurs - Nina de Vladimir Léon.




L’écrivain Mathieu Riboulet y enregistre chez lui une lecture d’extraits de son livre Le Regard de la source.
Dans le passage lu se dessine le portrait d’une femme, "ni amie intime, ni parente, mais assurément un peu de l’une, un peu de l’autre" : Nina.
Les mots lus, pudiques et précieux, évoquent la mort récente de cette femme et l’amitié qui la liait à l’auteur.
Alors, les images du passé surgissent, avec le grain onctueux et fragile d’une vidéo ancienne et renvoient à un hier et un là-bas – Moscou il y a vingt ans – qui semble plus que jamais un monde irrémédiablement perdu.
Derrière la caméra vidéo 8, parfois interpellé alors qu’il filme, un des neveux de Nina : Vladimir Léon, le réalisateur d’Adieu la rue des Radiateurs.


Voir le film
Voir la fiche du film
+ Consulter le dossier de presse du film
Les films invisibles


Invisible, tel est aujourd’hui le statut d'un grand nombre de films documentaires pourtant intéressants. Produits dans des conditions marginales ou ayant suivi les circuits classiques de production, ces films réalisés ces dernières années, malgré leurs présences initiales dans d'importants festivals, ne sont plus diffusés. 

Devenus invisibles, ils sont pourtant le refuge d’une part non négligeable de la créativité en France. Film-documentaire.fr rend de nouveau visibles une sélection de ces films en les proposant régulièrement en accès libre.