film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Regard
img © D.R.

Caméras des champs

Du 17 au 20 mai 2018 - Ville-sur-Yron


En vingt ans qu’avons-nous vu ? Le monde change et les documentaristes qui nous donnent à voir ces transformations nous disent que rien n’est jamais figé dans les rapports des forces qui s’affrontent dans les mondes ruraux. Épreuve de force, le terme peut sembler exagéré pour qui ne voit dans les campagnes que le monde rêvé de son enfance ou le lieu privilégié de la renaturation de l’homme. Une posture de fuite souvent et en même temps un réel désir de changer de vie, qui trouve dans le local une réponse au dérèglement global organisé par les forces dominantes de l’argent. Le cinéma documentaire nous donne depuis vingt ans des exemples nombreux de ces tentatives souvent réussies de contrer par la pratique le rouleau compresseur des grandes firmes de l’agrobusiness et du désengagement des États dans les services publics à la campagne.

L’actualité nous dit aussi que la partie sera rude et qu’il ne suffit pas de dénoncer pour que cela change. Nous avons devant nous un double défi : celui de l’alimentation de la planète (800 millions de personnes souffrent déjà de faim chronique) et celui des changements climatiques avérés (Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) prévoit une augmentation de l’insécurité alimentaire de l’ordre de 15 à 40 % d’ici 2050). Et ces deux défis, chacun le comprend, sont étroitement liés et c’est pourquoi le développement d’une agriculture capable de relever ces défis concerne tous les systèmes agricoles et tous les paysans et paysannes du monde. La satisfaction des besoins alimentaires et des revenus de tous, demandera des cultures mieux adaptées, avec des variétés végétales et des productions animales reposant sur des pratiques plus respectueuses de l’environnement et adaptées aux communautés paysannes et à leurs terres. Pour cela, les États doivent rompre avec l’ouverture des marchés aux produits issus des systèmes productivistes les plus néfastes pour les consommateurs, les producteurs locaux et l’environnement. Il faut rompre avec les pratiques des sociétés agro-industrielles guidées par le profit. Un profit qui a un prix, celui de la santé des hommes et de la planète, celui de la pauvreté des petits paysans chassés de leur terre et poussés à l’exode vers les bidonvilles des grandes villes d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine ou jetés sur le chemin d’un exil toujours plus périlleux.

Face aux changements climatiques, il ne manque ni de bons modèles, ni de bonnes alternatives pour lutter contre la pauvreté, la faim, l’injustice, le mépris, la malbouffe et la dégradation de l’environnement. Ces modèles se dessinent déjà dans beaucoup de films où l’on voit les paysans et les paysannes prendre leur avenir en main. Ces modèles pourraient refaçonner les systèmes productifs alimentaires du Nord comme du Sud, pour surmonter les défis évoqués plus haut et que nous présentent aussi de nombreux réalisateurs.

"Il faut être pessimiste avec l'intelligence, mais optimiste par la volonté", écrivait Gramsci. Ce n’est pas gagné, la partie n’est pas jouée et après vingt ans de projection et de débat, il faut bien convenir que le message des cinéastes est bien de nous dire qu’on ne peut baisser les bras et que le pire serait l’indifférence face à un destin que la pensée dominante nous dit inéluctable.

Luc Delmas, directeur du festival



Caméras des Champs a pour objectif de montrer les mutations des mondes ruraux à travers la projection de documentaires initiant débats avec le public, table ronde...

14 films documentaires sont en compétition cette année :
Haïdar, l'homme qui plante des arbres de Dominique Hennequin
Au Nicaragua, on m'appelle Chépito de Jean-Luc Chevé
Extension du domaine de la culture de Jean-Louis Cros
Haut Vicdessos, une vallée et des hommes de Marcel Dalaise
La Guerre des moutons de Jean-Louis Cros
L'Heure des loups de Marc Khanne
The Voice of the Land de Carlo Bolzoni et Guglielmo Del Signore
Couscous : les graines de la dignité de Habib Ayeb
Semences du futur de Honorine Périno
Un hiver avec les garçons de Cécile Iordanoff
Les Pionniers du Trémargat de Vincent Maillard
Mon panier de Marie-Josée Desbois
La Terre et le Temps de Mathilde Mignon
Mal-hêtre - Enquête sur la forêt française de Samuel Ruffier et Paul-Aurélien Combre


+ Voir le programme complet du festival