film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Regard
img © D.R.

Résistances

Du 6 au 14 juillet 2018 - Foix



22, v'là la nouvelle édition du festival Résistances !
22, v'là les films !

Vous y verrez des vaches, pas si folles mais à délier, qui ne regardent plus passer les trains, à l'arrêt en rase campagne.

Vous trouverez des voies alternatives, hors des rails usés, qui combattent les pouvoirs bornés et machistes, qui ne laissent pas toute la place aux nantis.

Vous entendrez des propos qui éveilleront ouverture et confiance en un présent qui vit de milliers d'initiatives, d'utopies concrètes, et jettent des ponts de confiance pour demain. Des lendemains plus humains et solidaires. Ici et ailleurs.

Vous mêlerez votre regard et vos idées pour les faire évoluer, grandir, pourquoi pas ? en changer, peut-être... Il n'y aura pas de vérités assénées !!

Vous embarquerez pour un Tour d'Europe en 80 courts, vagabondant d'humours noirs en humeurs naïves, au rythme des langues et des cultures.

Vous mettrez vos pas dans la Géorgie d'aujourd'hui, meurtrie certes, mais pleine d'énergies nouvelles.

Vous serez festivalier.e.s bien nourri.e.s, pour l'esprit, pour les luttes, les solidarités, mais aussi pour le corps, avec une cantine nouvelle pour les pauses-repas proposant des plats de... résistance, avec des produits locaux et voyages culinaires garantis !

Et pour vous livrer d'autres secrets de cuisine, vous saurez que la mobilisation de plusieurs dizaines de bénévoles ont donné visages et voix, intelligences croisées et sensibilités (parfois) exacerbées pour faire marcher le collectif de programmation pendant 10 mois. Vous rencontrerez de plus en plus de jeunes ; vous constaterez que nous n'avons pas attendu les vents de colère des femmes du monde pour qu'elles soient majorité dans tous les secteurs d'organisation.

En revenant au Festival cette année encore, ou en le découvrant, vous aurez un accueil chaleureux, accessible à toutes et à tous. Vous ferez bonne récolte de semences que vous irez peut-être essaimer dans vos lieux de vie, lointains ou proches. Les temps obscurs demandent un engagement actif.

Gérard Bérail
Pour le collectif de Résistances




Au programme de cette 22e édition du festival Résistances :

La mécanique sexiste

Les actes du producteur de cinéma hollywoodien Harvey Weinstein ne sont pas isolés. Il est un agresseur parmi beaucoup d’autres comme en témoigne le déferlement de témoignages via le #metoo. Le harcèlement et les agressions sexuelles constituent un rouage de la mécanique machiste, une domination tellement bien intégrée qu’on peine à la détecter dans ses formes plus insidieuses, une domination qui ne se contente pas d’envahir nos rues, nos lieux de travail et d’organiser l’inégalité d’accès aux richesses mais qui va se nicher dans nos maisons et même dans nos lits (le schéma d’anatomie exacte du clitoris date de 1998 !). Même les lieux de contestations de l’ordre social s’accomodent parfois plutôt bien du système patriarcal qui pré-existe de loin au capitalisme.

Mais, à travers le monde, les ripostes féministes s’organisent.
Nous souhaitons proposer une programmation qui révèle les faux-semblants de l’égalité femme/homme soi-disant acquise, qui dénonce les charges ouvertement sexistes et qui promeut les initiatives féministes, souvent sœurs des luttes anti-racistes, LGBT, contre l’exclusion sociale, etc…

+ les films programmés



Paysannerie, champs de luttes

Recoupant les questions du travail et de l’alimentation, l’agriculture est le miroir des mutations en cours dans nos sociétés. Les méfaits du modèle agro-industriel dominant crèvent les yeux.
Mais des résistances perdurent et se développent à travers le monde.
Les paysannes et les paysans cultivent la terre pour nourrir l’humanité, façonnent le territoire. Ils sont les artisans et les artisannes de nouveaux paysages traversés d’exigences sociales, environnementales, économiques, porteurs d’autres philosophies de vies.

Décroissance, initiatives collectives, bien-être animal, réappropriation des outils et du temps de travail, mais aussi maquis administratif, accès au foncier et aux semences, autant de champs de lutte que nous proposons de cultiver dans cette programmation.

+ les films programmés



La victoire des nantis... sera de courte durée !

Loin d’une capitulation, un titre en guise de provocation pour rappeler que les 1% les plus riches de la planète possèdent plus que les 99% restants. Les ultra-riches modèlent l’économie capitaliste aux nécessités de leur stratégie accaparatrice, siphonnent la démocratie et creusent la misère sociale. Doué.e.s d’une solidarité de classe sans égale, ils jouent de la reproduction sociale et du népotisme. Inégalités organisées, pillage des ressources, destruction de l’environnement : toutes les recettes sont bonnes pour préserver les intérêts d’une caste.

Mais les peuples n’ont pas dit leurs derniers mots. Le champ des expérimentations politiques et économiques est vaste pour imaginer des jours meilleurs et fonder des communs à l’abri de leurs appétits.

+ les films programmés



Fous à délier

Une impulsion soudaine, une obsession, l’expression d’une démesure ou un simple penchant, la folie est une notion extrêmement polysémique qui peut aussi bien faire référence à une souffrance extrême, qu’à un état spirituel léger et agréable. Perte de la raison ou infraction aux normes sociales, la folie n’a de cesse de questionner notre humanité à travers les âges.

Opposées à la psychiatrie coercitive, violente et oppressive, certaines méthodes repensent la distribution du pouvoir dans la relation soignant.e-patient.e et inventent d’autres voies, à l’instar de la clinique de la Borde qui fonctionne sur la création de commissions où, ensemble, soignant.e.s et patient.e.s prennent en charge les problèmes matériels et décisionnels concernant le lieu de soin.

Nous vous proposons donc une sélection de films qui interroge la notion de bonne santé mentale, qui brandit les alternatives, et qui montre également la face lumineuse de la folie : créatrice, libératrice, exaltante.

+ les films programmés



Zoom Géorgie

La Géorgie est un territoire complexe dont le passé chaotique nous encourage à venir voir d’un peu plus près, à tenter de comprendre, à démêler les noeuds qui composent cette culture délicate et métissée. Nous avons eu envie de traverser ce pays qui, selon les imaginaires, s’envisage tantôt comme un voisin familier, tantôt comme une contrée énigmatique.
Si des noms russes célèbres cachent souvent des origines géorgiennes (Staline, Paradjanov, …), peu nombreux sont ceux qui nous parviennent depuis la chute de l’URSS. Pourtant, dès que l’on s’attache à la découvrir, cette société dévoile des bijoux jalousement gardés, entre documentaires ancrés dans un réel mordant, et contes modernes fabuleux. Les films nous racontent l’histoire récente de la Géorgie, entre guerre civile, quête de démocratie, traditions perpétuées et jeunesse déchaînée.
C’est à ce peuple multiple et surprenant que nous voulons rendre hommage en 2018, à travers une programmation drôle, poétique, et parfois douloureusement cruelle.

+ les films programmés


Également au programme, Le tour d'Europe en 80 courts (ou presque !).


+ Consulter le catalogue en pdf
+ Voir la programmation jour par jour
+ Site du festival Résistances