film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Regard
img © D.R.

Luc Moullet

Prix Scam Charles Brabant 2018


Les prix de la Scam récompensent dans leur diversité les plus belles écritures.
Chaque année, des œuvres remarquables sont distinguées par des jurys d’auteurs et d’autrices. Cette mise en lumière encourage les plus jeunes et rend hommage aux auteurs et autrices confirmées. 
Parmi eux, Luc Moullet reçoit cette année le Prix Charles Brabant pour l’ensemble de son œuvre.

"Qui n’a pas vu Luc Moullet danser à sa manière dans Ma première brasse n’a rien vu. Le cinéaste a tourné plus de quarante films, de tous les formats et selon tous les genres, dont dix longs métrages.

Il y a sans doute une espèce de folie en moi, reconnaît-il. Il s’agit d’une folie douce. Je ne sais pas lacer mes chaussures, tenir ma cuillère à table, je ne sais pas skier, ni conduire, ni danser, ni marcher au pas. Mais cette différence, qui passe pour de la folie, peut être également le fondement de la création artistique.


L’homme est né à Paris en 1937, a passé l’essentiel de son existence vers le boulevard Voltaire, mais, très jeune, il s’est choisi dans les Préalpes du Sud un terroir d’élection. C’est là qu’on trouve les roubines, terres sombres lessivées par l’érosion torrentielle en couloirs abrupts et secs, désert minéral où de rares touffes d’herbe jaune s’accrochent à la pente.
Moullet y revient régulièrement, de Terres noires à La Terre de la folie. C’est là que passent les contrebandières, Billy le Kid et quelques cyclistes perdus sur la route du col du Parpaillon.
Les roubines offrent au cinéaste un décor nu qui correspond à sa quête de simplicité. Elles sont à l’écran l’envers aride de son comique. John Ford a Monument Valley, Giono, la Provence, Godard, le lac Léman, Moullet, les roubines. Et voici donc le cinéaste qui a le plus créé en faisant l’idiot le plus sérieusement du monde."

Antoine De Baecque



Auteur, cinéaste, acteur, producteur (de ses propres films mais aussi d'Eustache ou de Duras), qualifié par Godard de "Courteline revu par Brecht", sa filmographie se distingue par son éclectisme aussi savant que fou : comédie (Brigitte et Brigitte), aventure (Les Contrebandières), western (Une aventure de Billy le Kid), film érotique (Anatomie d'un rapport), journal intime (Ma première brasse, Les Minutes d'un faiseur de films), road movie (Parpaillon), film criminel (Au champ d'honneur), documentaire militant (Genèse d'un repas), géographique (Terres noiresLa Terre de la folie), pédagogique (BarresEssai d'ouverture)...

Luc Moullet sera l’invité du FID Marseille pour une carte blanche le 12 juillet prochain.
Et la Cinémathèque du documentaire lui consacrera une rétrospective les 9, 10 et 11 novembre à la BPI au Centre Pompidou.


+ Consulter la filmographie documentaire de Luc Moullet
+ Voir l'intégralité du Palmarès des Prix Scam 2018
+ Site de la Scam