film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Regard
img © D.R.

Festival des cinémas d'Afrique du Pays d'Apt

Du 9 au 16 novembre 2018 - Apt


Cette 16e édition du festival nous confirme que cet immense continent porte une mosaïque de talents aussi divers que singuliers… Parmi les 15 pays représentés dans la programmation 2018, 11 d’entre eux se situent au Sud du Sahara. Tanzanie, Liberia, Gabon, Sénégal, Rwanda, Cameroun, Mozambique, Kenya, République Démocratique du Congo, Burkina Faso, Afrique du Sud… Le Nord du continent, bien-sûr, nous apporte aussi ses prodiges, ses surprises, ou ses retrouvailles.


C’est toujours un rien magique que des films de nature aussi diverses par leur forme, leur partis pris cinématographique et leur contenu, que nous avons découvert au fil d’autres festivals ou grâce à des participations spontanées, constituent un ensemble cohérent, que vous allez finalement percevoir comme un tout…


Et l’équipe du festival est toujours aussi mobilisée pour vous proposer dans des conditions idéales, aussi bien techniques qu’humaines, la rencontre avec ces cinémas. Mobilisée, passionnée, très impliquée mais pourtant inquiète quant à l’avenir de notre festival… Une fragilité de la structure, en moyens financiers et humains, avérée depuis plusieurs années, semble atteindre pour cette édition des dimensions plus inquiétantes… La régression des dispositifs d’emplois aidés, des désengagements institutionnels, dont certains de dernières minutes, ont ébranlé nos certitudes quand à la pérennité de notre événement.

Bien-sûr nous sommes encore formidablement soutenus par certains financeurs des collectivités publiques, comme la ville d’Apt par exemple, par nos précieux mécènes, nos sponsors, nos nombreux adhérents et un nombre grandissant d’indispensables bénévoles. Mais jusqu’à quand cet équilibre précaire peut-il être maintenu ?

Mais nous décidons cependant que cette édition ne doit pas souffrir de ces incertitudes. Nous voulons vous accueillir cette année encore pour les projections, les moments de rencontre, de débats, ou même de partage autour d’un bon plat mijoté par nos bénévoles, avec toujours autant d’énergie, de convivialité et de plaisir !

Bon festival ! 

Joëlle Danneyrolles, Présidente du festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt



Parmi les documentaires programmés, on pourra retrouver :

Amal de Mohamed Siam (Égypte)
Le Verrou de Leïla Chaïbi et Hélène Poté (Tunisie / France)
Boxing Libreville de Amédée Pacôme Nkoulou (Gabon)
Fragments de rêves de Bahia Bencheikh El Fegoun (Algérie)
Tounsa de Ridha Tlili (Tunisie)
Silas de Hawa Essuman et Anjali Nayar (Kenya / Canada / Libéria)
Kinshasa Makambo de Dieudo Hamadi (République Démocratique du Congo)
Poisson d’or, poisson africain de Thomas Grand et Moussa Diop (Sénégal)
La Bataille d’Alger, un film dans l’Histoire de Malek Bensmail (Algérie)
Les Deux Visages d’une femme bamiléké de Rosine Mbakam (Cameroun / Belgique)

ainsi que les courts métrages
Pran Nesans de Daniella Bastien (Île Maurice)
La Mazda jaune et Sa Sainteté de Sandra Heremans (Rwanda / Belgique)


Une leçon de cinéma sera donnée par Malek Bensmaïl.
Né à Constantine en 1966, Malek Bensmaïl, qui présente son dernier film au festival, s’est très vite tourné vers le cinéma, et l’étudiera à Paris et Saint-Pétersbourg. Désireux de porter un regard sur l’Algérie aujourd’hui, il s’est consacré à la réalisation de documentaires, actuels ou historiques, pour le cinéma ou la télévision.
Primés dans de nombreux festivals à travers le monde, ses films ouvrent à la réflexion sur l’Histoire algérienne et l’état du pays du point de vue de l’école, la presse, la politique, l’exil, la psychiatrie, la diversité, etc. Ils créent une mémoire contemporaine de l’Algérie et des archives pour le futur.
Illustrée par des extraits de ses films, cette leçon de cinéma sera l’occasion d’un échange sur sa démarche, pour donner à voir les complexités de son pays, et notamment les rapports entre réel et imaginaire. Chaque film est singulier mais il adopte souvent le regard de ses personnages, révélant ainsi ce qu’ils vivent et ressentent. Il nous permet ainsi de mieux comprendre l’Algérie et ses enjeux.


À noter également une programmation Réalité virtuelle 360°
Pour la 2e année, le festival vous propose de découvrir ce nouveau média dont s’est emparé une jeune génération de créateurs en Afrique. Grâce à sa grande puissance immersive, des organisations internationales, des ONG, des journalistes investissent le domaine et proposent une lecture nouvelle qui donne à voir une Afrique forte, jeune et combative.


+ Consulter le programme complet en pdf
+ Site du Festival des cinémas d'Afrique du Pays d'Apt