film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Regard
img © D.R.

Philippe Cote : Cheminer dans les éléments #2

Le 10 janvier 2019 - Collectif Jeune Cinéma



Entre 1998 et 2016, Philippe Cote a réalisé 25 films.
Sa démarche, sensible et radicale, a consisté à expérimenter une matière en perpétuelle transformation à travers les motifs du corps et de l’intériorité, puis d’espaces lointains, lors de ses nombreux voyages.



Son rapport à un cinéma élémentaire où le rythme, la lumière, la couleur sont essentiels, a entraîné l’utilisation de techniques variées : peinture sur pellicule, film sans caméra, re-filmage artisanal, tournages en argentique…
Son cinéma s’est orienté, surtout dans les dix dernières années, vers une approche radicalement poétique du documentaire. Observations élémentaires des paysages, cieux, mers et terre, trajectoires, présence des êtres, plongés dans le bain silencieux de l’image argentique. Immersions et jaillissements de lumière et d’eau, de peau et de visage.

En définitive, le cheminement patient, obstiné, d’un homme humble qui a constamment souhaité explorer ce monde, et témoigner de ses visions.

Catherine Bareau



Quelques films de Philippe Cote ont été récemment programmés dans le cadre du Festival des cinémas différents en octobre dernier.
C'est maintenant le Collectif Jeune Cinéma qui propose le 10 janvier 2019 une sélection des films de Philippe Cote, réalisés dans les dix dernières années de sa vie au cours de plusieurs voyages.

Après une approche du cinéma d'abord attentive aux possibles offerts par la matérialité de la pellicule dans ses premiers films peints, puis proche d'un cinéma haptique, Philippe Cote développe à partir de la moitié des années 2000 une approche du cinéma documentaire profondément ancrée dans une recherche sensible et poétique.

L'expérience du voyage et le jeu de résonances entre subjectivité du cinéaste et monde(s) lointain(s) sont données à éprouver au plus près de l'expérience intime dont le geste du tournage, restitué presque intact dans sa temporalité, en prolonge le souffle et les vibrations.

Des voyages en Inde et de leurs réminiscences, à ceux en Andalousie ou au Nord des États-Unis et au Canada, ces films révèlent à chaque fois différemment l'amour du cinéaste pour le voyage, sa fascination pour une pluralité de territoires et de cultures, et son accueil ému des formes de vie qu'il y rencontre et touche d'un regard infiniment délicat.

Violeta Salvatierra



Au programme :
Ganesh
Va, regarde
19, Espíritu Santo 
Le Chemin des glaces

La séance aura lieu au Cinéma Grand Action, Paris 5e.


+ Site du Collectif Jeune Cinéma
+ Consulter la filmographie de Philippe Cote

***************************************************************


Il y a presque deux ans, le 24 novembre 2016, notre ami Philippe Cote s’éteignait. Depuis de longues années, il était un compagnon de route. Nos échanges étaient nombreux, autour de ses films, des nôtres, de ceux que nous aimions découvrir ensemble, et parfois programmer, notamment dans des moments liés à la vie de collectifs comme L’Etna, Dérives ou le Collectif Jeune Cinéma.

En souvenir, nous avons souhaité enrichir l’espace dédié à Philippe sur Derives.tv, le peupler de gestes qui témoignent de l’éclat de son œuvre cinématographique. À l’occasion d’un appel à ceux qui l’avaient connu, qui avaient été marqués par son regard, sa présence, son rapport au monde, nous avons pu rassembler un grand nombre d’images et de sons, de textes et de documents, afin d’environner une sélection de ses films, en partie restaurés et désormais tous distribués par Light Cone. Qu’ils en soient remerciés, pour que le cinéma de Philippe continue sa vie.

Catherine Bareau, Maria Kourkouta, Violeta Salvatierra & Dérives.tv



+ Espace dédié à Philippe Cote sur Derives.tv