film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Regard
img © D.R.

Visions du Réel

Palmarès 2019



Le palmarès de la 50e édition est maintenant connu.


Dans la compétition internationale longs métrages :

Heimat ist ein Raum aus Zeit de Thomas Heise (Allemagne, Autriche) remporte le Sesterce d'or la Mobilière, meilleur long métrage de la compétition internationale.

Sans frapper de Alexe Poukine (Belgique, France) remporte le Prix du Jury Région de Nyon, long métrage le plus innovant de la compétition internationale.

Xurmalar Yetişən Vaxt de Hilal Baydarov (Azerbaïdjan, Autriche) remporte une mention spéciale.





Dans la compétition internationale Burning Lights :

La Maison de Mali Arun (France) remporte le Sesterce d'or Canton de Vaud, meilleur film de la compétition internationale Burning Lights.

Sete anos em Maio de Affonso Uchôa (Brésil, Argentine) remporte le prix du jury Société des Hôteliers de La Côte, film le plus innovant de la Compétition Internationale Burning Lights.


Dans la compétition nationale :

À la recherche de l'homme à la caméra de Boutheyna Bouslama (France, Suisse) remporte le Sesterce d'or SRG SSR, meilleur film suisse.

Le Goût de l'espoir de Laura Coppens (Suisse, Allemagne) remporte le prix du jury SSA/SUISSIMAGE, long métrage suisse le plus innovant.

Les Heures heureuses de Martine Deyres (France, Suisse, Belgique) remporte une mention spéciale.


+ Consulter le palmarès complet



Pour mémoire, parmi les 169 films programmés pour cette 50e édition, originaires de 58 pays, 15 longs métrages étaient en compétition internationale :

Aether de Rûken Tekeş (Turquie, Italie)
Celles qui restent de Ester Sparatore (France, Italie, Belgique)
Century of Smoke de Nicolas Graux (Belgique, France)
Drømme fra ødemarken de Jannik Splidsboel (Danemark)
Heimat ist ein Raum aus Zeit de Thomas Heise (Allemagne, Autriche)
Kiruna - překrásný nový svět de Greta Stocklassa (République tchèque)
Norie de Yuki Kawamura (Luxembourg, Japon)
Out of Place de Friederike Güssefeld (Allemagne)
Pahokee de Ivete Lucas et Patrick Bresnan (États-Unis)
Passion - Zwischen Revolte und Resignation de Christian Labhart (Suisse)
Sans frapper de Alexe Poukine (Belgique, France)
Soil Without Land de Nontawat Numbenchapol (Thaïlande)
La Vida en común de Ezequiel Yanco (Argentine, France)
Wiatr. Thriller dokumentalny de Michał Bielawski (Pologne, Slovaquie)
Xurmalar Yetişən Vaxt de Hilal Baydarov (Azerbaïdjan, Autriche)


Pour sa 50e édition, Visions du Réel a décerné le Sesterce d’or Prix Raiffeisen Maître du Réel à Werner Herzog. En partenariat avec la Cinémathèque suisse et l’ECAL, plusieurs événements étaient organisés à l’occasion de la venue du cinéaste : une master class - occasion unique de découvrir l’univers du cinéaste à l’approche autant philosophique que physique évoluant librement entre les formes et les procédés, la fiction et le documentaire - ainsi que les projections d’une sélection de films et de son dernier long métrage, Meeting Gorbatchev, co-réalisé avec André Singer.

Visions du Réel a présenté également la première rétrospective du travail de Massimo D’Anolfi et Martina Parenti. Une opportunité unique de découvrir la beauté et les mystères de films qui ont contribué à repenser la définition même de cinéma du réel.


+ Visionner la bande-annonce de la compétition longs métrages
+ Consulter l'ensemble de la programmation par section
+ Consulter le programme de Visions du Réel Industry
+ Site de Visions du Réel
+ Consulter la filmographe documentaire de Werner Herzog
+ Consulter la filmographie de Massimo D'Anolfi
+ Consulter la filmographie de Martina Parenti
+ Consulter la filmographie de Tariq Téguia