film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Regard
img © D.R.

Étude CNC sur la production audiovisuelle aidée en 2018


Le CNC publie son étude sur la production audiovisuelle aidée en 2018.

En 2018, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) a soutenu la production de 4 716 heures de programmes audiovisuels français (-3,2 % par rapport à 2017).

Le montant total des aides allouées par le CNC à la création et à la production de programmes audiovisuels en 2018 s’élève à 266,6 M€, en baisse de 3,6 % mais demeure à un niveau supérieur à 2015.

La fiction reste le genre le plus soutenu par le CNC avec 90,6 M€ (+5,2 %), devant le documentaire à 79,5 M€ (-3,5 %), l’animation à 47,3 M€ (-19,1 %), l’adaptation audiovisuelle de spectacle vivant à 34,4 M€ (-2,0 %) et le magazine d’intérêt culturel qui progresse de 22,8 % 3,9 M€.



Les devis des programmes audiovisuels aidés par le CNC progressent de 1,0 % à 1 552,1 M€.

Les investissements des diffuseurs progressent de 2,9 % à 836,3 M€. Les financements en provenance de partenaires étrangers s’élèvent à 102,4 M€, en baisse de 14,9 %.

Le volume de documentaires aidés diminue de 5,5 % en 2018 à 2 141 heures alors que les devis sont en recul plus limité de 2,1 % à 389,4 M€. Le coût horaire moyen augmente de 3,7 % à 181,9 K€ soit le plus haut de la décennie.

Les engagements des diffuseurs diminuent de 43,1 % à 189,2 M€ et couvrent près de la moitié (48,6 %) des devis totaux du genre.

L’apport horaire moyen des diffuseurs s’élève à 88,4 K€ en 2018 (+2,6 % par rapport à 2017). De même, l’apport horaire du CNC est en hausse de 2,1 % à 35,9 K€ soit le plus haut niveau depuis plus de 20 ans.

En 2018, les apports des producteurs français sont en baisse (-4,3 %), à 60,8 M€. Les financements étrangers dans la production française de documentaires reculent de 1,8 % à 21,9 M€, dont 6,3 M€ au titre des préventes (-19,9 %) et 15,6 M€ au titre des apports en coproduction (+8,1 %).


+ Consulter le bilan complet