film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Regard
img © D.R.

Festival de cinéma et d’ethnographie Altérités

Du 15 au 20 mars 2020 - Caen



Chaque année, le festival de cinéma et d’ethnographie Altérités ouvre des horizons peu explorés, une diversité des façons de penser et de se représenter le monde.

Pour cette 4e édition, le festival aborde une question fondamentale, celle de la relation entre l’Homme et son environnement naturel. Ce qui nous relie aux animaux, aux plantes, à la terre, à la mer, aux paysages est interrogé à travers dix films et vingt-quatre rencontres avec des ethnologues, des sociologues, des géographes, des artistes, des témoins…

Aborder l’ethnographie à travers le cinéma, en partenariat avec la bibliothèque Alexis de Tocqueville et le Cinéma LUX, permet d’ouvrir cette discipline – qui a pour projet la rencontre avec l’autre – à un large public, curieux de nature !


À l’occasion de cette édition, l’Ethnopôle de La Fabrique de patrimoines en Normandie et l’INSPÉ (Institut national supérieur du professorat et de l’éducation) de l’académie de Caen se sont associés pour sensibiliser les étudiants à la démarche ethnographique.

Cette année, deux soirées ciné-débat prolongent le festival hors programmation, les 6 et 7 avril 2020. Sur la thématique du travail en situation d’exil, ces séances sont proposées en partenariat avec le musée des Beaux-Arts de Caen ; elles sont labellisées et soutenues par le festival Normandie Impressionniste.

Un festival ouvert sur l’autre, ouvert à tous !

Patrick Gomont, président de La Fabrique de patrimoines en Normandie



Pendant les cinq jours de projection, dix films sont proposés :

Blocus 138 - La Résistance innue de Réal Junior Leblanc (Canada)
Brise-Lames de Jérémy Perrin et Hélène Robert (France)
Ceres de Janet van den Brand (Belgique)
La Corde du diable de Sophie Bruneau (France, Belgique)
Jikoo - La Chose espérée de Adrien Camus, Christophe Leroy (France)
Jon face aux vents de Corto Fajal (Suède, France)
MIRR de Mehdi Sahebi (Suisse, Cambodge)
Les Tourmentes de Pierre-Yves Vandeweerd (Belgique, France)
La Terre abandonnée de Gilles Laurent (Belgique)
Une idée de la mer de Nina de Vroome (Belgique)


Pour les deux soirées ciné-débat qui prolongent le festival hors programmation les 6 et 7 avril 2020 :

Aji-Bi, les femmes de l'horloge de Raja Saddiki (Maroc)
Le Goût du ciment de Ziad Kalthoum (Allemagne, Liban, Syrie, Émirats arabes unis, Qatar)


+ Visionner la bande-annonce de l'évènement
+ Plus d'informations sur la programmation
+ Consulter le calendrier des évènements
+ Site du festival