film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Regard
img © D.R.

La Fête du court métrage... à la maison !

Du 25 au 31 mars 2020



Parce que s’émerveiller, s’instruire, se cultiver est plus que jamais crucial dans cette période particulière, nous avons réfléchi dans un temps très court à vous proposer une nouvelle version de l'événement : une Fête du court métrage à la maison, qui viendra à vous, à défaut de pouvoir vous déplacer. 


Une formule pour assurer une visibilité au court métrage tout en proposant aux français, jeunes et moins jeunes, un contenu qualitatif pour les jours passés confinés.

Entre le mercredi 25 et le mardi 31 mars 2020, les dates initiales de La Fête du court métrage, vous aurez la possibilité de télécharger un lecteur sécurisé et regarder autant de fois que souhaité une programmation de films, conçue spécialement à cette occasion et représentant les valeurs chères de La Fête : des films accessibles à tous, pour tous les âges, tous les publics, et bien évidemment gratuits !
 
Cette programmation spéciale proposera une sélection de films jeune public, adaptés à chaque tranche d’âge, des courts métrages adultes pour découvrir les incontournables de ce format, et des films répondant à notre thématique 2020 plus que jamais d’actualité “Ici et maintenant”.
 
Elle sera également enrichie de films courts à découvrir sur les sites de nos partenaires : France Télévisions, TV5 Monde, Arte, Télérama, Brefcinema, 3e Scène - Opéra National de Paris, AlloCiné, Benshi, Ushuaia Tv, UniversCiné et Les Inrockuptibles.

Vous aurez ainsi tout le nécessaire pour faire La Fête dans votre canapé !

L'équipe de La Fête du court métrage
 

+ Site de La Fête du court métrage



Chaque année, La Fête du court métrage élabore une programmation officielle de près de 200 films dont de nombreux documentaires.
La programmation en ligne à partir du 25 mars n'est pas encore dévoilée.
Une vingtaine de films documentaires étaient prévus en projection dans les lieux participants :

Acadiana de Yannick Nolin, Guillaume Fournier et Samuel Matteau (Canada - 2018)
All Inclusive de Corina Schwingruber Ilić (Suisse - 2018)
Blue Boy de Manuel Abramovich (Allemagne, Argentine - 2019)
Bustarenga de Ana Maria Gomes (France, Portugal - 2019)
C'est presque au bout du monde de Mathieu Amalric (France - 2015)
D'un château l'autre de Emmanuel Marre (France, Belgique - 2018)
The Devil de Jean-Gabriel Périot (France - 2012)
Les Divas du Taguerabt de Karim Moussaoui (Cap Vert - 2020)
Elsa la rose de Agnès Varda et Raymond Zanchi (France - 1967)
Fannie's Film de Fronza Woods (États-Unis - 1982)
Goëmons de Yannick Bellon (France - 1948)
La Guerre des centimes de Nader Samir Ayache (France - 2019)
Hameçon de Pier-Philippe Chevigny (Canada - 2019)
Illustration : compostage de Élise Auffray (France - 2014)
Plastic and Glass de Tessa Joosse (France - 2009)
Product : les cicuits imprimés de Simon Bouisson et Ludovic Zuili (France - 2015)
Product : les crevettes de Simon Bouisson et Ludovic Zuili (France - 2015)
Sur place de Justine Triet (France - 2006)
Tsuma Musume Haha de Alain Della Negra, Kaori Kinoshita (France - 2018)
Vie et Mort d'Óscar Pérez de Romain Champalaune (France - 2018)
We Are Become Death de Jean-Gabriel Périot (France - 2014)