film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Regard
img © D.R.

Festival Traces de Vies

Du 27 novembre au 4 décembre 2021 - Clermont-Ferrand


L'équipe du festival Traces de Vies présente l'édition 2021 :

"Reprendre les chemins de l'Art et de la Culture : le visuel du festival 2021 nous y invite. Où nous conduit ce parapluie à la Joconde, icone sur-copiée mais néanmoins toujours symbolique ? Peut-être dans la forêt des nombreux films de cette programmation.

Les cinéastes ne se sont pas mis à l'arrêt pendant cette période difficile. Les œuvres foisonnent, des films nouveaux, venus de tous les horizons. Autant de réalisations qui n'attendent que vos regards.

Plus de 80 films pour découvrir un cinéma documentaire extrêmement divers, bouleversant et inattendu. Des documentaires sonores sont également pour les grands et pour les petits.



Les réalisateurs, heureux de vous retrouver devant le grand écran seront nombreux aussi.

Veillez à consulter la grille des jours et des heures de projections ainsi que que les pages pratiques car, cette année, des changements interviennent dans le déroulé du festival et dans son fonctionnement.

La lumière des images du grand écran nous ravira d'autant plus que nous en avons été privés pendant quelques temps."


La section Regard documentaire hors frontières présente des films tournés à l'étranger : regard sur la vie des sociétés ou des cultures, phénomènes politiques ou historiques, enjeux de l'économie et de la mondialisation, questions environnementales.

Les Aigles de Carthage de Adriano Valerio (France, Italie, Tunisie)
L'Amiral Tchoumakov de Laurier Fourniau, Arnaud Alberola (Belgique, France)
La Disparition de Jonathan Millet (France, Colombie)
L'homme qui cherchait son fils de Stéphane Correa et Delphine Deloget (France)
Interno 167 de Collectif Sikozel, Luca Avanzini, Matteo Berardone, Federico Cavalleri et Simone Rigamonti (France, Italie)
Merci les enfants de Philippe Costantini (France)
Nous sommes venus de José Vieira (France)
The Pageant de Eytan Ipeker (Turquie, France, Israël, Allemagne)
Rift Finfinnee de Daniel Kötter (Allemagne, Éthiopie)


La section Un monde sensible est construite autour de portraits, de la vie sociale proche, de petits groupes - de la famille à l'entreprise - et d'expressions artistiques et culturelles singulières.

Akeji, le souffle de la montagne de Mélanie Schaan et Corentin Leconte (France)
Boca ciega de Itziar Leemans (France)
Étienne Saglio : l'illusion du réel de Chloé Gwinner (France)
Les Fantômes du sanatorium de Frédéric Goldbronn (France)
Flamboyantes de Lætitia Tura (France)
Garage, des moteurs et des hommes de Claire Simon (France)
La Nymphe Scylla (Lettre à Jacky Evrard) de Laurent Roth (France)
Silent Voice de Reka Valerik (France, Belgique)


+ Consulter le programme complet
+ Site du festival