film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Regard
img © D.R.

30e Rencontres Cinéma de Manosque

Du 31 janvier au 5 février 2017


En 1987, Jean Rouch était arrivé à Manosque avec les bobines de La Chasse au lion à l'arc. La plupart des films étaient projetés en pellicule 16 mm et d'autres en vidéo, dont ceux que je venais de tourner avec Jean Arlaud et Dominique Lesourd. C'était une des questions du moment, quelle serait l'influence de ces nouvelles technologies sur l'art cinématographique ? Depuis, cet aspect du cinéma n'a cessé d'évoluer et à cela on mesure les trente années passées. Le numérique, avec ses techniques de restauration et de diffusion, permet la renaissance en salles des films des frères Lumière que présentera Thierry Frémaux, ou de découvrir La Chasse au lion à l'arc dans une version restaurée. La pellicule existe toujours, elle reste le plus fiable support de conservation et certains cinéastes lui sont restés fidèles pour la magie avec laquelle elle capte la lumière et les couleurs. Ainsi le jeune Alessandro Comodin a tenu à tourner L'Été de Giacomo et I Tempi felici verranno presto en pellicule 16 et 35 mm.

Les Rencontres Cinéma de Manosque sont nées avec la conviction que le cinéma nous donne accès à une compréhension du monde par une voie qui lui est propre, qu'il est une manière de s'exprimer qui dépend certes des instruments que le cinéaste doit maîtriser, mais surtout d'un langage que celui-ci doit inventer. Jean Arlaud le disait en tant qu'ethnologue et cinéaste : bien souvent le chemin le plus court vers la connaissance passe par la poésie. Ou encore, qu'on ne peut faire du cinéma en séparant la tête du cœur.

500 cinéastes ont offert à Manosque l'intérêt d'un dialogue autour de leur regard, de leur pensée et de leur culture : Manoel de Oliveira, Robert Kramer, Johan van der Keuken, Charles Burnett, Peter Watkins, Adoor Gopalakrishnan, Luc Moullet, Donn Alan Pennebaker, Gaston Kaboré, Patricio Guzmán, Michel Brault parmi tant d'autres…

Pour le plaisir de découvrir de nouveaux talents, nous avons toujours invité de jeunes cinéastes avec leurs premiers films et certains sont ensuite devenus des figures du cinéma comme Naomi Kawase ou Asghar Farhadi. D'autres sont devenus des amis revenant régulièrement avec leur dernier film comme Claire Denis, Denis Gheerbrant, Philippe Faucon, Jeon Soo-il ou Claire Simon, qui sera là avec une avant-première, Le Concours.

Suivre le travail d'un auteur est un plaisir particulier, car l'expérience d'un style permet de mieux ressentir les subtilités de nouvelles propositions. Ce sera le cas avec Kôji Fukada qui nous avait émus il y a deux ans avec Au revoir l'été et La Grenadière. Il revient avec Harmonium, primé à Cannes, et une sidérante fiction : Sayonara. Yousry Nasrallah présentera Le Ruisseau, le pré vert et le doux visage et Mercedes, un cinéma qui célèbre la joie d'être ensemble et la beauté de la pluralité. Christian Philibert apportera l'énergie de la musique de Massilia Sound System et Éric Pauwels la fin de sa Trilogie de la cabane.

Plusieurs films seront proposés pour des rencontres avec les lycéens, dont La Vie adulte de Jean-Baptiste Mees et Sac la mort d'Emmanuel Parraud. Vous pourrez revoir Où est la maison de mon ami ?, film d'Abbas Kiarostami qui a l'âge de notre festival, et découvrir sa dernière œuvre Take Me Home. Keywan Karimi ne sera pas parmi nous pour la première projection en France de Drum, emprisonné en Iran suite à la réalisation du documentaire Writing on the City. Un geste de cinéma exceptionnel est celui du jeune cinéaste japonais Katsuya Tomita qui vient avec Saudade et le remarquable Bangkok Nites, une exploration de territoires marginaux où les existences sont saisies par la mondialisation.
Nous accueillerons enfin Alejandro Jodorowsky, créateur de visions hallucinées et d'un univers poétique qui sont un hymne à la liberté et à la joie de faire du cinéma. Vous aurez peut-être remarqué que notre affiche, hommage aux débuts du cinéma, est un départ en gare de La Ciotat.

Notre voyage en cinéma continue et nous vous invitons à le faire avec nous.

Pascal Privet



+ Consulter le catalogue du festival
+ Les Rencontres Cinéma de Manosque