film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Regard
img © D.R.

Rétrospective Jean Rouch, le cinéma vérité en 7 films

En salles à Paris et en régions, en version numérique restaurée !


Cinéaste et ethnographe, figure singulière du paysage intellectuel français de l’après-guerre, Jean Rouch aurait eu cent ans en 2017. Ses films, archives uniques sur l’Afrique, perles rares pour cinéphiles, sont aussi des contes qui mettent en scène des histoires toutes simples, la chasse, le voyage, l’amour et la mort, l’apprentissage et l’amitié - à la portée universelle. Certains films relèvent de la tradition anthropologique pure, d’autres de la fiction humoristique.

Après avoir aidé à la réalisation de plusieurs de ses films, le CNC avait mis en œuvre avec Jean Rouch lui-même une politique de collecte de matériel dans les laboratoires, d’inventaire et de restauration de son œuvre. Cette aventure entreprise en 1994 n’avait pu alors être menée à son terme. À l’annonce de la fermeture imminente du Musée de l’Homme, le Comité du Film Ethnographique s’est tourné en 2008 vers la Bibliothèque nationale de France et le CNC pour la préservation de ses archives filmiques, photographiques et documentaires. Avec l’aide du CNRS et l’accord de la Fondation Jean Rouch, la direction du patrimoine du CNC a eu à cœur de poursuivre et d’achever les travaux de collecte et d’inventaire. Les restaurations et les numérisations effectuées grâce à ce large rassemblement des éléments filmiques ont permis de restituer la quasi totalité des 180 films du réalisateur.

Parmi les producteurs qui ont accompagné le travail de Jean Rouch, deux figures de la Nouvelle Vague se distinguent : Pierre Braunberger et Anatole Dauman.
Pierre Braunberger (1905-1990), producteur de jeunesse de Jean Renoir, avec ses sociétés Les Films de la Pléiade puis Les Films du Jeudi, a accompagné longtemps le travail de Rouch en fiction et en documentaire sur plus d’une dizaine de films. Il a produit des films de genres très variés aussi bien courts que longs notamment les premiers films de Resnais, Truffaut, Godard ou Lelouch. Les productions d’Argos Films, la société d’Anatole Dauman (1925-1998), présentent la même diversité entre courts et longs métrages, films d’art, fictions et documentaires. Dauman est en effet le producteur de films de Chris Marker, des documentaires et des fictions de Resnais, de Wenders et de Schlöndorff et de deux films de Rouch.


Depuis le 7 juin 2017, 7 films de Jean Rouch sont en tournée à Paris et en régions, en version numérique restaurée !

- Moi, un noir
- La Chasse au lion à l'arc
- Petit à petit
- La Pyramide humaine
- Jaguar
- Les Maîtres fous
- Chronique d'un été

Cette rétrospective est proposée par l’ADRC (Agence pour le Développement régional du Cinéma) avec Solaris Distribution et Argos Films.


+ Consulter la brochure de la rétrospective
+ Regarder la bande-annonce de l'évènement
+ Site dédié au centenaire Jean Rouch


_________


A réécouter en podcast sur le site de France Culture :

Dans le cadre de l'émission Histoire sans images, Michel Polac reçoit le 30 juillet 1966 l'ethnologue et documentariste Jean Rouch autour de son film La Chasse au lion à l'arc.
Émission rediffusée dans Les Nuits de France Culture.

+  Écouter le podcast de l'émission


Jean Rouch et Edgar Morin s'interrogent sur ce que pourrait être la "Chronique d'un été 91" : faut-il retrouver les protagonistes du film pour voir ce qu'ils sont devenus ? ou faut-il poser les mêmes questions à des jeunes gens qui ont vingt ans aujourd'hui ? Ou tout simplement laisser à d'autres le soin de faire cette chronique ?
Un entretien mené par Jean-Pierre Pagliano en 1991.
Émission rediffusée dans Les Nuits de France Culture.

+  Écouter le podcast de l'émission