film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Lumière sur
img © D.R.

Sunny Side of the Doc

Du 19 au 22 juin 2017, La Rochelle


Un nouveau souffle au vent de l’Histoire

"Revamping History" : telle est l’ambitieuse thématique de cette 28e édition du Sunny Side of the Doc. Comment renouveler l’approche narrative des contenus historiques ? Comment repenser l’Histoire afin d’élargir ces programmes à de nouveaux publics ? Comment se construit notre mémoire historique à l’ère des réseaux sociaux et des nouveaux modes de consommation et de diffusion ? Enjeux de fond et de formes qui, s’ils ne sont pas nouveaux, s’avèrent néanmoins salutaires à l’heure des "faits alternatifs" et dans le contexte politique si particulier de l’année qui vient de s’écouler. C’est dans ce combat, celui "de l’authenticité et de la sincérité du point de vue documenté", d’après les mots de son commissaire général Yves Jeanneau, qu’entend se situer cette nouvelle édition du marché rochelais. Aussi, le nombre de projets "Histoire" pitchés sera doublé et plusieurs temps forts autour de ce défi du renouvellement du récit historique animeront une programmation toujours aussi internationale.

Notons la projection en avant-première de deux épisodes de la série documentaire The Vietnam War de Ken Burns, prochainement diffusée sur Arte, ainsi qu’une master class consacrée aux archives du documentaire de Ron Howard, The Beatles : Eight Days a Week – The Touring Years, qui ont nécessité plus de dix ans de développement et de recherches.

+ Voir le programme détaillé de "Historic !"


Culture digitale, cultures numériques : de nouveaux espaces
 
Les principales curiosités de cette édition 2017 se situent, une fois encore, du côté de l’innovation et des nouvelles technologies. Le marché du documentaire marque définitivement son virage, se tournant de plus en plus vers les nouveaux usages du numérique. Afin de rassembler l’ensemble des cultures digitales, trois jours de rencontres professionnelles, thématisées autour des usages du digital dans les lieux culturels, touristiques et éducatifs sont prévus. Intitulé les Accélérateurs Culture Digitale, le programme réunira producteurs de contenus, studios, entreprises innovantes, ainsi que les structures et institutions concernées par la révolution digitale.

Lancé en 2014, le Sunny Lab poursuit son exploration des formes délinéarisées, de leurs modèles économiques et des possibilités offertes par l’hybridation des genres. Nous porterons une attention particulière aux résultats de l’étude menée par Google News Lab avec des anthropologues afin de comprendre comment la narration en réalité virtuelle affecte ceux qui l’expérimentent. Notons également la tenue de plusieurs cafés-débats organisés par le CNC, durant desquels des auteurs discuteront de l’emploi de ces nouvelles technologies dans le cadre documentaire.

Enfin, le Sunny Side franchit une nouvelle étape en lançant PiXii, un Parcours Interactif d’eXpériences Immersives et Innovantes, qui propose plusieurs attractions reposant sur des dispositifs immersifs de réalité virtuelle, augmentée et mixte, ou sur des expériences sonores spatialisées. Accessible aux professionnels comme au grand public, ce parcours permettra de faire l’expérience collective – et non plus seulement individuelle – de ces dispositifs qui bouleversent le rapport des créateurs comme des spectateurs à ces nouvelles images du réel.
 
Mettant en exergue la diversité des nouvelles technologies, des nouveaux usages et des modes de diffusion, Yves Jeanneau évoque une "refondation du documentaire". De quoi aiguiser les appétits.
 
François-Xavier Destors


+ Consulter l'agenda
+ Voir le programme des avant-premières
+ Site du Sunny Side of the Doc