film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
"La Fin d'Homère" - Zahra Vargas
img

Frédéric Holweck | Le journal - Festival Entrevues 2015


On dit du poète grec Homère qu'il était aveugle. Homère le héros absent du film n'a pas vu le gypaète barbu qu'il a tué par accident lors d'une sortie de chasse dans les montagnes. Homère le prédateur a tué le rapace protégé passant ainsi du statut de chasseur craint et respecté à celui de bête traquée par la meute populaire. Dans la vallée entre les montagnes, les loups ne sont pas toujours ceux qu'on croit.

Tournée début 2015, le film de Zahra Vargas fait un écho magnifique à l'épisode médiatique de l'été autour du chasseur-dentiste Walter Palmer et du lion Cécil. Mais au lieu de filmer le déchaînement des passions qui font les belles heures des journaux et des réseaux sociaux, Zahra Vargas propose un vrai regard qui nous questionne sur notre rapport au monde et à la nature. En plaçant la narration du film après les faits et en filmant la communauté des chasseurs en plan fixe sous forme de faux interviews, elle dépassionne le débat, le dépasse et invite à l'introspection. L'enchaînement des témoignages aux allures de documentaire nous plonge dans une réalité que nous ne connaissons plus, celle de l'Homme-chasseur et ses multiples visages.

La succession des plans d'animaux empaillés, des photos de chasseurs et leur trophées ne fait plus sourire mais nous renvoie à notre propre relation au monde animal, notre propre statut de prédateur. C'est le deuil de cette relation perdue que filme Zahra Vargas.

+ Fiche du film