film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Pouvons-nous vivre ici ?
© Quark Productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Sylvaine Dampierre

SON

Stephan Bauer

MONTAGE

Sophie Reiter

PRODUCTION / DIFFUSION

Quark Productions, ARTE France

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Andanafilms, La Maison du doc, Les films invisibles - film-documentaire.fr

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Andanafilms

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Film-documentaire.fr propose en accès libre des films ayant disparu des circuits de diffusion classiques malgré de prometteuses sélections en festivals. Devenus invisibles, ils sont pourtant le refuge d’une part non négligeable de la créativité en France.


    + En savoir plus

Trois villages du district de Stolyn, en Biélorussie, à 200 kilomètres de Tchernobyl. Dans cette zone, le taux de radiation a été jugé trop faible pour justifier l'évacuation systématique de la population. Seize ans après la catastrophe, la vie continue dans un paysage apparemment inchangé. Ces communautés de paysans sont confrontées quotidiennement à une menace invisible. Une équipe de chercheurs français travaille dans cette région pour étudier les conséquences de la contamination nucléaire et mettre au point des méthodes concrètes pour se protéger mais leur volontarisme se heurte à la lassitude des habitants, au délabrement économique et au blocage politique de ce pays. Tchernobyl leur a volé leur avenir et celui de leurs enfants. La présence des Français sur ce terrain nous rappelle que nous vivons dans un monde où ce désastre a eu lieu, où d'autres désastres sont possibles, un monde commun.

Terebejov, a small village two hundred kilometres from Chernobyl. Despite the irradiation, the level of radioactivity in the region was too low to justify evacuating the local families. Living there means constant measuring for radioactivity... The bilberries and mushrooms thriving in the forest, milk for the children. Becquerels and cesium levels have become part of the scenery. Then come "the French", a team of scientists who have chosen the village to try and improve living conditions there and fine-tune a model for surviving on contaminated land. How can one live with such an invisible and all-pervading threat? To this question that defies an answer, nature's now forbidden splendour returns a dismal echo.

Distinctions