film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Roman Karmen - Un cinéaste au service de la révolution
© Kuiv productions
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Kuiv Productions

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la Culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal

Roman Karmen a traversé le siècle jusqu'à sa mort, en 1975, comme une ombre, ne laissant pas de marque de l'homme qu'il aura été, mais laissant une empreinte très puissante sur l'histoire de notre siècle : ses images.
En effet, ce cinéaste a chevauché le siècle sur le vent de l'histoire. Du visage exsangue d'une fillette fuyant sous les bombes en 1936 dans Madrid en flammes au silence de la répression dans les stades chiliens en passant par la bataille de Stalingrad, la chute de Berlin, la défaite française de Dien Bien Phu ou la prise de pouvoir de Fidel Castro, cet homme a tout vu, tout traversé et tout filmé. Même si nous ignorons son nom et ses cent films, nous gardons les images qu'il nous a données de quelques moments clés de l'histoire.
Roman Karmen n'est pas seulement l'un des plus singuliers documentaristes de l'histoire du cinéma, c'est avant tout un formidable metteur en scène qui a façonné comme aucun autre les images de ce siècle. Agent non officiel de la propagande soviétique, c'est avec des mises en scène de type "fiction" qu'il a divulgué partout dans le monde des images considérées comme "d'actualités".
L'objet de ce film est donc, à travers un parcours hors du commun, d'analyser à quoi correspond la manipulation de l'image dans le cinéma et dans l'histoire de ce siècle.

Roman Karmen traveled through the century, until his death in 1975, like a shadow, leaving no sign of the man he would become, but leaving a very powerful mark on the history of our century : his images.
In fact, this filmmaker covered the trends of history throughout the century. From the pale face of a young girl fleeing the bombing in 1936 of a Madrid in flames to the silence of the repression in the stadiums of Chili, passing by the battle of Stalingrad, the fall of Berlin, the French defeat of Dien Bien Phu or the taking of power of Fidel Castro, this man saw everything, went through everything and filmed everything. Even if we do not know his name and his hundred films, we keep the images he gave us of some key moments in history.
Roman Karmen is not only one of the most unique documentary filmmakers in the history of cinema; he is, above all else, an incredible director who created, unlike anyone else, images of our century. A non-official agent of Soviet propaganda, it was with his "fictional" scenes distributes throughout the world that were considered as "news".
Using the unusual story of Karmen's life, this film's aim is to analyze how the manipulation of images in cinema has played a role in the history of our century.

Distinctions