film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Journal intime de l'infidélité
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Clémence Barret

PRODUCTION / DIFFUSION

Compagnie Panoptique, ARTE France, ARTE France

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Compagnie Panoptique, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Nos grands-mères, les Colette, Anaïs Nin, Simone de Beauvoir et même Marguerite Duras nous ont ouvert la voie. Aujourd'hui, nous sommes nombreuses à chercher l'équilibre dans nos relations amoureuses... Certaines ont choisi d'opter pour la polyvalence amoureuse. Une tendance à la hausse d'après les sondages. Maintenant que cela fait plusieurs années qu'on s'est approprié cette liberté, certaines de nous aimeraient vous conter leur façon de vivre l'amour en toute féminité. Dames de cœur ? Déesses de l'amour ? Femmes subversives ? Femmes fatales ? Passionarias des sentiments ? Solitaires dissipées ? Séductrices invétérées ? Batifoleuses fleur bleue ? Amazones ivres de liberté, d'amour et de sexe ? Macho women ? Épouses esseulées ? Serial loveuses ? Femmes aux multiples visages ? Tous les schémas dans le ciel amoureux sont possibles. Chacun peut, à condition de bien écarter ses œillères ou ôter ses lunettes à triple foyer, y contempler des myriades d'étoiles. Elles sont toutes différentes les unes des autres, mais constituent un tout harmonieux sublime. "Journal intime de l'infidélité" tente de dévoiler un des aspects de ce ciel pailleté ; sans juger, sans arrière-pensées, sans délirer, en toute sincérité

Our grandmothers, the Colettes, Anaïs Nins, Simone de Beauvoirs and even Marguerite Duras opened the way for us. Today, many of us are searching for a balance in our love relationships... Some have opted for polyvalence in love. This trend is increasing according to the polls. Now that it is several years since we appropriated this freedom, some of us would like to tell you their way of living out love in complete femininity. Ladies of the heart ? Goddesses of love ? Subversive women ? Femmes fatales ? Passionnarias of feelings ? Dissipated loners ? Inveterate seducers ? Starry-eyed flirts ? Amazons drunk with freedom, love and sex ? Macho women ? Forlorn wives ? Serial lovers ? Many-faced women ? Every pattern is possible in the sky of love. Provided he removes his blinkers or takes off his tri-focal glasses, everyone can look at the myriad stars. They are all different from each other, but make up a sublime harmonious whole. "Journal intime de l’infidélité" tries to uncover one of the aspects of this spangled sky ; without judging, without any ulterior motives, without any delirium, in all sincerity

Thématique