film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Oubliés de la Grande Guerre
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Serge Abaza, Jean-Marc Robert

PRODUCTION / DIFFUSION

France 3 Lorraine-Champagne-Ardennes, Media vidéo compagnie, Time Code productions, France 3 Lorraine-Champagne-Ardennes

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Media vidéo compagnie, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Sur les 4 millions de morts au front durant la première guerre mondiale, des milliers d'hommes ont disparu. Leur nombre est énorme : plus de 600 000. Plus de 600 000 combattants hachés par les obus ou engloutis par la terre. Aujourd'hui, 76 ans après la fin de la Grande Guerre, des dizaines de dépouilles sont exhumées chaque année, souvent lors de travaux de construction ou de labours des champs. Ce sont aussi des recherches qui ont permis de découvrir le corps d'Alain Fournier et de ses 22 camarades de combat. Les réalisateurs, à travers ces découvertes, présentent la terre comme la clé de la mémoire restituée. Parler de la terre, la filmer, c'est évoquer la relation intime entre le combattant et la terre dans laquelle il se protège, à laquelle il s'agrippe pendant les bombardements, terre qu'il nourrit de son sang et de sa chair.

Out of the 4 million dead at the front during the First World War, thousands were missing. Their number is huge : more than 600,000. More than 600,000 fighting men blown to pieces by shells or buried in the ground. Today, 76 years after the end of the Great War, tens of bodies are exhumed every year, often during building work or ploughing in the fields. A search has revealed the remains of Alain Fournier and his 22 comrades in arms. The film-makers, through these discoveries, consider the land as the key to the recovery of memory. To speak of the land and to film it is to evoke the close ties that bind the soldier to the earth in which he finds protection, to which he clings during the shelling, the earth he feeds with his flesh and blood.