film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
La Fin de l'Union soviétique
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Élisabeth Kapnist

PRODUCTION / DIFFUSION

INA - Institut National de l'Audiovisuel, Discovery Networks International, France 5

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

INA Distribution

ISAN : ISAN 0000-0004-040F-0000-8-0000-0000-D
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le 25 décembre 1991, Mikhaïl Gorbatchev démissionne de la présidence de l'URSS. Il transmet au président de la Russie, Boris Eltsine, la mallette nucléaire. Parvenu au sommet en mars 1985, en un peu moins de 7 ans, Gorbatchev aura profondément bouleversé le cours de l'histoire de son pays, de l'ensemble du bloc soviétique et, par là même, du monde entier. Pris entre les attaques des Conservateurs et des Radicaux, plus ses réformes se traduisent en actes, plus il s'isole. Secrétaire général d'un parti omnipotent, mais dont il a brisé le monopole et remis en cause la légitimité à diriger les affaires, président d'une Union qui a explosé avec le droit reconnu aux républiques à l'autodétermination, Gorbatchev est acculé à la démission en décembre 1991. Ces évènements ont tous été abondamment décrits, analysés, chroniqués et, bien sûr, filmés. Cependant, dans une très large mesure, c'est à travers nos yeux d'occidentaux qu'ils ont été vus, des regards formés par des années de guerre froide. Il s'agira, ici, de faire raconter une histoire par ceux qui en furent les protagonistes, ceux qui s'engagèrent autour de Gorbatchev dans cette aventure sans précédent : que cherchaient-ils ? Pourquoi et comment prirent-ils telle ou telle décision

On 25December 1991, Mikhail Gorbatchev resigned as President of the USSR. He handed over the nuclear trigger to the President of Russia, Boris Eltsine. After reaching the summit of power in March 1985, Gorbatchev – in the space of less than seven years – profoundly transformed the course of history in his own country, the whole of Soviet bloc, and in the process the entire world. Caught in the crossfire of attacks by both Conservatives and Radicals, Gorbatchev found that the more his reforms led the action, the more isolated he became. As the Secretary General of an omnipotent party –whose monopoly he had however broken and whose legitimacy to govern he had called into question – and the President of a Union that exploded once the republic's rights of self-determination were recognised, Gorbatchev found himself forced to resign in December 1991. These events have all been abundantly described, analysed, chronicled and of course filmed. But to a very considerable extent, they have been seen through Western eyes, from viewpoints shaped by years of Cold War realities. The aim here is to have the story told by the protagonists, those who committed themselves to backing Gorbatchev in this unprecedented venture: what were they hoping for? Why and how did they take a particular decision