film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Il était une fois... Le Mariage de Maria Braun
Le Il était une fois... Le Mariage de Maria Braun
© Folamour Productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

François Lévy-Kuentz

AUTEUR(S)

Serge July

IMAGE

Olivier Raffet

SON

Thierry Blandin, Joël Flescher, Thomas Perlmutter, Andy Fiebert

MONTAGE

Éric Renault

PRODUCTION / DIFFUSION

Folamour Productions, ARTE France

PARTICIPATION

CNC, Procirep, Angoa-Agicoa

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Folamour Productions, Images de la culture (CNC), Vimeo

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"L’Allemagne est un livre d’Histoire avec des pages arrachées" dit Hanna Schygulla citant Edgar Reitz. Dans Le Mariage de Maria Braun (1979), R.W. Fassbinder raconte, à travers l’ascension sociale d’une femme dans l’après-guerre, le miracle économique et une Allemagne oublieuse de son passé nazi. Les archives d’entretiens du cinéaste et les interviews de nombreux collaborateurs ou de Daniel Cohn-Bendit apportent un éclairage historique au film.
Si Fassbinder, né en 1945, ne représente pas de personnage d’enfant, ce film puise cependant sa source dans son enfance, s’inspirant notamment de sa propre mère. Très bien accueilli, le film est le plus gros succès du réalisateur et le personnage de Maria Braun devient un modèle pour beaucoup. Il offre pourtant un miroir bien amer à son pays. L’ironie est à son comble dans la dernière scène du film lorsque Maria fait sauter sa maison sur le son de la radio annonçant la victoire de l’Allemagne lors de la Coupe du Monde de football de 1954. Fassbinder disait, en référence à la bande à Baader : "Moi je ne pose pas des bombes, je fais des films." Ses collaborateurs dressent au passage le portrait du réalisateur en tyran et en bourreau de travail. Il meurt en 1982, après avoir réalisé plus de 40 films en 13 ans : comme le note Hanna Schygulla, Maria Braun, cette femme qui avance coûte que coûte et finit par se détruire, c’est peut-être Fassbinder lui-même.
(Martin Drouot)

Thématique