film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Le Petit Théâtre des OGM
©
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Vincent Gaullier, Pierre Oscar Lévy, Antoine Tracou

PRODUCTION / DIFFUSION

Ex Nihilo

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Doc & Film International, The Party Film Sales, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dans l'affaire des plantes transgéniques, qui dure maintenant depuis une dizaine d'années, le débat sur leurs intérêts agronomiques et économiques et sur leurs éventuels dangers se déroule aujourd'hui davantage dans la rue ou les champs que dans un lieu plus adéquat, comme une salle de conférence. L'été 2001 a été rythmé par les arrachages de maïs transgéniques menés par la Confédération paysanne dans la campagne française, avec comme point d'orgue, le 1er septembre 2001 : lors de cette ultime action, qui se déroule dans le département de la Vienne et que nous avons suivie, il est évoqué, pour la première fois, un avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments. Ce document annonce une contamination de 41 % des semences de maïs en France. D'où vient cette contamination ? Quels impacts ont de tels chiffres sur les agriculteurs bio qui s'interdisent toute trace d'OGM ? Qui sont les vandales ? Les militant écologistes ou les représentants de l'agrobusiness ?

In the case of transgenic plants, which has lasted now for about ten years, the debate about their agronomic and economic interest and about the possible dangers of them is unfolding today more in the street or in the fields than in a more appropriate place, like a conference hall. The summer of 2001 was punctuated with transgenic corn being pulled up thanks to the Confédération Paysanne in the French countryside, with, as culmination, 1 September 2001 : in the course of this last action, which took place in the Vienne département and that we followed, for the first time mention was made of an advice from the Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments. This document announced contamination of 41% of corn seeds in France. Where does this contamination come from ? What impact do these figures have on the organic farmers who do not allow themselves any trace whatsoever of GMOs ? Who are the vandals ? The militant ecologists or the representatives of agrobusiness ?