film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Photographe de guerre
War Photographer
© Christian Frei Filmproduktions
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France, Suisse | 2001 | 96 minutes & 52 minutes | 35 mm
  • Un film de Christian Frei

Une mini caméra accrochée à l’appareil photo de James Nachtwey, photographe de guerre, nous fait découvrir son champ de vision. Plongés dans le feu de l’action, nous voilà nous-mêmes photographes, balayant nerveusement le paysage, sélectionnant les prises de vue. Nous cadrons les ruines du Kosovo. Nous marchons parmi les corps rongés par la famine en Afrique. Une deuxième caméra filme à quelques mètres de distance, permettant de prendre conscience du décalage entre la réalité vécue par le photographe et l’instant fixé par la photographie.
Étrange travail que celui qui consiste à accourir sur les lieux où se jouent des drames. À 17 ans, James Nachtwey voulait déjà exercer ce métier hors du commun, pour “montrer que ce qui se passait réellement entrait en contradiction avec ce que nous disaient les responsables politiques et militaires”. Après vingt ans de métier, son but est aujourd’hui de montrer “ce qui arrive à des gens ordinaires dans le cours de l’histoire”, de leur “donner une voix”.
"À chaque minute passée dans cet endroit, je songe à la fuite. Je ne veux pas voir ce qui se passe ici. Dois-je m'enfuir, ou, au contraire, assumer la responsabilité de ce que mon appareil photographiera ?" (James Nachtwey). Dans l'une des nombreuses régions en conflit de notre planète, confronté à la souffrance, la violence et le chaos, le photographe James Nachtwey tente de saisir l'image qu'il pourra publier en toute conscience.
Le film nous montre un homme à la fois engagé et timide, qui est aussi l'un des photographes de guerre les plus remarquables et courageux de notre époque. Toutefois, l'homme ne répond aucunement au cliché du baroudeur endurci.

"Every minute I was there, I wanted to flee. I did not want to see this. Would I cut and run, or would deal with responsibility of being there with camera ?" (James Nachtwey).
In one of the world's countless crisis areas, surrounded by suffering, death, violence and chaos, photographer James Nachtwey searches for the pictures he thinks he can publish.
A movie about a committed, shy man who is considered one of the bravest and most important war photographers of our time – but hardly fits the cliché of the hard-boiled war veteran.

À propos du film
Distinctions
  • 2002 : Visions du réel - Nyon (Suisse) - Sélection Traverses
  • 2002 : Oscars - Beverly Hills (États-Unis) - Meilleur documentaire