film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Fernand Deligny, à propos d'un film à faire
© La Sept / Bruno Muel Production
1/2
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Renaud Victor

IMAGE

Richard Copans

SON

Francis Bonfanti

MONTAGE

Anne Baudry

PRODUCTION / DIFFUSION

La Sept, Bruno Muel Production, FR3

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Iskra, Documentaire sur Grand Écran, BnF - Bibliothèque Nationale de France, Éditions Montparnasse

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le dernier essai cinématographique issu de la longue complicité entre Renaud Victor et Fernand Deligny, qui parle de son travail, de ses recherches incessantes sur l’autisme et de sa démarche cinématographique.

Après une collaboration avec Fernand Deligny à divers titres et notamment pour ce document exceptionnel sur l’autisme qu’est "Ce gamin-là", il était naturel que Renaud Victor souhaite transmettre la parole de celui qui fut pour lui un père spirituel et nous offrir une trace de cette intelligence au travail. Ce qui frappe dans le monologue éblouissant de cet homme à la trajectoire singulière, c’est l’humilité avec laquelle il avance des hypothèses, l’humilité d’un chercheur pour qui il ne s’agit pas d’imposer des conclusions sur l’autisme mais de nous aider par tâtonnements à nous approcher de la vérité.
L’habitude de tout remettre à plat, de tout reconsidérer, y compris et surtout le langage, fait toute l’originalité de sa pensée. Cette réflexion à voix haute nous mène au cœur du problème : l’image opposée au langage. L’autisme devient une métaphore pour aborder le cinéma : un film qui est une fête de l’esprit.

Fernand Deligny has been working on autism for more than 50 years, in a psychiatric hospital in the North of France.
In this film, he underlines the power of moving pictures and how useful that form of language can be when one lives with those who are deprived of conventional language.

Distinctions