film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
On Hitler's Highway
© Agat Films & Cie
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Lech Kowalski

PRODUCTION / DIFFUSION

ARTE France, Agat Films & Cie, ARTE France

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Doc & Film International, The Party Film Sales, La Maison du doc, Revolt Cinema

ISAN : ISAN 0000-0001-6C04-0000-Y-0000-0000-9
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Hitler's Highway : la plus ancienne autoroute de Pologne construite par Hitler pour envahir ses voisins de l'Est. Lech Kowalski nous entraîne sur cette route où l'Est rencontre l'Ouest, où l'Histoire est partout menacée d'effacement et où l'avenir se redessine au rouleau compresseur.
Un vendeur de champignons unijambiste, deux prostituées bulgares qui discutent de la dureté des temps, des tziganes en pèlerinage à Auschwitz, des clandestins ukrainiens réfugiés sur une base aérienne soviétique désaffectée, de jeunes contestataires occupant d'anciens bunkers nazis, un marchand de nains de jardin légèrement nostalgique.
Lech Kowalski se glisse dans ce monde en marge et se mêle à ses habitants qui pratiquent au quotidien l'art fragile de la survie. "Ils étaient aussi curieux de moi que je l'étais d'eux. J'étais là avec ma caméra, comme ils étaient là en train d’essayer de gagner leur vie. On bossait tous. Il suffisait d'attendre pour qu'on se rencontre et qu'on se parle."
(Lech Kowalski)

Hitler’s Highway : the oldest motorway in Poland built by Hitler to invade his Eastern neighbours. Lech Kowalski takes us along this road where East meets West, where History is threatened with obliteration everywhere and where the future is being redesigned with a road roller.
A one-legged man selling mushrooms, two Bulgarian prostitutes talking about how hard times are, gypsies on a pilgrimage to Auschwitz, illegal Ukrainian immigrants who have taken refuge on a disused Soviet air base, young protesters occupying former Nazi bunkers, a slightly nostalgic garden dwarf merchant. Lech Kowalski slips into this marginal world and mixes with its inhabitants who practise the fragile art of surviving every day. "They were as curious about me as I was about them. I was there with my camera, as they were there trying to earn their living. We were all working. We just had to wait to meet and to talk."
(Lech Kowalski)

Distinctions