film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Héron City !
© Centre vidéo de Bruxelles
1/2
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Frédéric Guillaume

PRODUCTION / DIFFUSION

CVB (Centre vidéo de Bruxelles), AJC ! (Atelier Jeunes Cinéastes), Querelle

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

CVB (Centre vidéo de Bruxelles), ADAV, La Maison du doc, Universcine.be

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

À Bruxelles, sur l'axe commercial de la Toison d 'Or, à hauteur du Hilton, se trouve un îlot formé d'une quarantaine de maisons dont le sort, depuis deux ans, est entre les mains d'un grand groupe commercial et financier anglais. À deux reprises cette année, ces puissants investisseurs ont tenté d'imposer, aux habitants du quartier et aux squatters qui occupaient et animaient les lieux, l'implantation d'un centre commercial, condamnant ces maisons pour la plupart néoclassiques, à la démolition. Le documentaire retrace la résistance de ses citoyens face à la progressive marchandisation de leur ville et est aussi un hommage à Igor, peintre plasticien ukrainien, victime de l'incendie criminel qui mit fin à l'occupation d'une de ces maisons.

In Brussels, on the main commercial road of the Toison d'Or, by the Hilton, there is a black formed of about forty houses whose fate been in the hands of a big commercial and financial British group for the past two years. Twice this year, these powerful investors have tried to impose on the inhabitants of the neighbourhood, and on the squatters who have lived in and lit up the premises, the implementation of a mall thereby condemning these houses – for most of them neo-classical – to demolition. The documentary traces these citizens' resistance in the face of the progressive merchandising of their city. It also pays homage to Igor, a Ukrainian plastic painter, a victim of the arson which ended the occupation of one of these houses.

Distinctions