film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Maïa Plissetskaïa, Assoluta
© Kuiv productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Élisabeth Kapnist

AUTEUR(S)

Christian Dumais-Lvowski

PRODUCTION / DIFFUSION

Kuiv Productions, ARTE France, MK2 TV

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

MK2 Films, La Maison du doc

ISAN : ISAN 0000-0001-6A84-0000-5-0000-0000-M
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Pendant cinquante ans le nom de Maïa Plissetskaïa, ballerina assoluta, fut indissociable de l'histoire du ballet soviétique et de l'une de ses scènes les plus prestigieuses, le Théâtre Bolchoï de Moscou. Maïa Plissetskaïa a marqué l'art de la danse du XXe siècle. Après avoir dansé le grand répertoire, Maïa souhaita briser le carcan de l'académisme et travailler avec des chorégraphes contemporains. Elle entama une seconde carrière à l'âge où les ballerines quittent ordinairement la scène. Cette même recherche de nouveaux rôles l'amena à chorégraphier elle-même des pièces inspirées de grandes œuvres de la littérature russe. Maïa Plissetskaïa fut aussi actrice du cinéma soviétique, et sa beauté et son élégance inspirèrent peintres et photographes. Maïa fut une résistante de l'intérieur qui dut se battre pied à pied pour défendre son intégrité. Elle ne cessa d'être confrontée aux embûches innombrables inhérentes au gouvernement communiste qui la considérait comme une "fille d'un ennemi du peuple". Maïa Plissetskaïa vit aujourd'hui entre l'Allemagne et la Lithuanie. Loin de l'hagiographie, ce film propose une rencontre avec une artiste dont se réclament de nouvelles générations de danseuses, et une femme à la personnalité complexe en proie aux absurdités d'un système totalitaire

I or fifty years the name of Maïa Plissetskaïa, ballerina assoluta, was inseparable from the history of the Soviet ballet and one of its most prestigious theatres, the Bolshoi Theatre in Moscow. Maïa Plissetskaïa left her imprint on the art of the dance in the 20th century. After having performed all of the classical repertory, Maïa wanted to break out of the straightjacket of academic ballet and work with contemporary choreographers. She started a second career at an age when most ballerinas retire from the stage. This same search for new roles led her to choreograph herself several pieces inspired by major works of Russian literature. Maïa Plissetskaïa was an actress in the Soviet cinema, and her beauty and elegance inspired painters and photographers. Maïa was a resistance fighter from within the charmed circle who had to fight tooth and nail to defend her integrity. She was forever involved in skirmishes with the Communist regime who considered her "the daughter of and enemy of the people". Maïa Plissetskaïa lives today between Germany and Lithuania. Far from being a hagiography, this film will be an encounter with an artist who is now being discovered by new generations of dancers and a portrait of a woman with a complex personality who struggled with the absurdities of a totalitarian system

Distinctions
  • 2004 : Images en bibliothèques - Paris (France) - Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques