film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Le Carnet
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean-Louis Accettone

PRODUCTION / DIFFUSION

Équipe Monac 1, CRRAV

PARTICIPATION

Communauté d'agglomération Lens-Liévin, Conseil général du Pas-de-Calais, Ville de Harnes

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Heure exquise !, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Le Carnet" est un travail cinéma et vidéo réalisé à partir du carnet de Charles Debarge, ancien résistant du Pas-de-Calais. Le climat de cette monobande est développé comme une interprétation romantique des extraits du carnet qui retracent deux ans de lutte jusqu'à la mort de Charles Debarge. Charles Debarge n'avait pas choisi d'être un héros, ni un aventurier. Mais il en fut décidé autrement. Au retour de la guerre, Charles reprend son travail à la mine. Il distribue des tracts. Puis il organise des actions de sabotage avec quelques amis. Le groupe "Charles Debarge" est né. Comme beaucoup de résistants communistes de cette époque, il ne lutte pas seulement pour la libération de la France, mais pour une autre société. Combattre les systèmes inégalitaires : nazisme, fascisme, capitalisme. Il est idéaliste et croit au communisme comme à un paradis d'égalité et de démocratie. Il est internationaliste. Charles Debarge croit qu'un jour les traîtres seront punis. Il est convaincu qu'au bout de la lutte, il y a la liberté. Le 23 septembre 1942, il est abattu par la gestapo

"Le Carnet" is a cinema and video document made from the notebook of Charles Debarge, a former resistance fighter in the Pas-de-Calais area. The climate is developed like a romantic interpretation of the excerpts from the notebook which cover two years of struggle until Charles Debarge’s death. Charles Debarge did not choose to be a hero or an adventurer. But fate decided otherwise. When he returned from the war, Charles went back to his work in the mine. He distributed tracts. Then he organised some acts of sabotage with some friends. The "Charles Debarge" group was born. Like many Communist resistance fighters at that time, he did not fight only for the liberation of France, but for another society. Fighting non-egalitarian systems : nazism, fascism, capitalism. He was an idealist and believed in Communism as a paradise of equality and democracy. He was an internationalist. Charles Debarge believed that one day traitors would be punished. He was convinced that at the end of the struggle there would be freedom. On 23 September 1942 he was shot by the Gestapo.