film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Galilée, au nom des pierres
© IMA Films
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

J'ai tenté, en observateur étranger, de trouver un chemin pour comprendre un peu mieux les relations complexes qu'entretiennent depuis quelques décennies les Palestiniens et les juifs, voisins et adversaires sur une même terre dont chacun dit à sa façon : "Ici, c'est chez moi." J'ai choisi une région qui fait partie d'Israël depuis la "guerre d'indépendance" de 1948, et où vit la plus importante minorité arabe de l'état juif : la Galilée. Dans notre imaginaire occidental, la Galilée évoque la Bible. J'avais été surpris de voir à quel point l'archéologie biblique était présente dans la culture et la politique israéliennes. Voilà qui offrait un angle d'approche... : faire entrevoir comment à une stratigraphie historique et archéologique répond une imbrication des mythes et de l'imaginaire national des peuples qui cohabitent en Galilée, et comment tout cela affecte la mémoire et les rêves des acteurs de ce drame. En suivant ce chemin, j'ai rencontré Mahmoud, citoyen arabe d'Israël, originaire de Tarchiha, en Galilée, probablement le premier archéologue palestinien. Son histoire et celle de sa famille est l'un des fils conducteurs de mon film..

As a foreign observer, I have tried to find a way of understanding a little better the complex relationships established over the last few decades between Palestinians and Jews... For my inquiry, I chose the region of Galilée, where the largest Arab minority in the Jewish state is to be found. In our Western imagination, Galilée recalls the Bible. I had been surprised to see to what extent biblical archeology was present in Israeli culture and politics. Here was an excellent line of approach... By taking this direction, I met Mahmoud, an Arab Israeli citizen from Tarshiha in Galilee, and probably the first qualified Palestinian archeologist. His personal history and that of his family is one of my film's main themes...