film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Chants de bataille
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Guy Girard

PRODUCTION / DIFFUSION

TV 10 Angers, Atopic, Candela Productions, Absynthe production, Avidia

PARTICIPATION

FCM (Fonds pour la Création Musicale), Ministère des Affaires étrangères, Procirep, Sacem

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Atopic, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 2003 | 47 minutes | Super 8 mm
  • Un film de Guy Girard

Trompettiste, chanteur toutes catégories, Jac Berrocal est une figure mythique de la scène française, aux confins du free-jazz d'Ornette Coleman ou d’Albert Ayler et du rock performatif de Vince Taylor ou d'Alan Vega. "Les Chants de bataille" est un voyage dans les univers de Jac Berrocal. Un portrait en miettes. Et en train de se faire. Sa matière charnelle et sonore semble se générer d’une façon totalement autonome, et ce jusque dans ses ruptures où la caméra abandonne le musicien mélancoliquement assis sur un sofa couvert d’arabesques vertes pour le retrouver dans une voiture noire qui roule dans un désert au rythme de ses sanglots. Voix, cris et chuchotements, une hypothèse existentielle, et du trouble en pagaille.

Outstanding trumpeter and singer, Jac Berrocal is a mythic figure of the French underground scene, on the borders of Ornette Coleman’s or Albert Ayler’s free jazz and of Vince Taylor’s or Alan Vega’s performative rock'n'roll. "Battle songs" is a journey into the worlds of Jac Berrocal. A portrait in shreds. And in the making. The substance of his flesh and sound seems to be engendered in a purely autonomous way, even in its very breaking points, when the camera leaves Berrocal the trumpeter sitting melancholically on a sofa covered with green arabesques to meet him again in a black car driving through a desert to the rhythm of his sobbing. Voices, cries and whispers, an existential hypothesis and loads of trouble.