film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
La Maternité d'Elne
© La Compagnie des taxi-brousse
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

En février 1939, chassés par les troupes du Général Franco, cinq cent mille réfugiés espagnols passent la frontière française. Ils sont internés dans des camps, en particulier à Rivesaltes, Argelès, Saint-Cyprien et Gurs.
À partir de l’instauration du régime de Vichy en 1940, ces camps servent aussi à l’internement des Tziganes et des juifs d’Europe du nord, qui cherchaient refuge en France et qui seront déportés à Auschwitz et Maïdanek.
En novembre 1939, à Elne, à côté de Perpignan, Elisabeth Eidenbenz, une jeune institutrice du Secours suisse aux enfants victimes de la guerre, aménage une maternité de fortune dans un château à l’abandon. La maternité suisse d’Elne permettra à plus de six cents enfants de naître et de survivre à l’écart des camps, jusqu’à sa fermeture par les Allemands en avril 1944.
Le réalisateur a retrouvé une vingtaine d’enfants nés dans ce lieu, des mères et des membres du personnel de l’époque. Ils ont été réunis pendant plusieurs jours dans le château qui abritait la maternité. Le film est le récit de cette rencontre.

Men and women meet up again for the first time in the makeshift maternity home where they were born and survived, a world away from the camps during World War II. They will tell us the story of this haven of peace, this refuge of life, and of their shared heritage. In 1939, amid the barbarity which was being unleashed on Europe, a young Swiss female primary school teacher started a maternity home in an abandoned castle in the French Western Pyrenees which enabled over 600 children of Spanish, Jewish and gypsy refugees to be born and survive. A reversed image of its day, Elne maternity home became the heart of a heartless world, a happy page in the darkest chapter of our history.

Distinctions
  • 2002 : Images en bibliothèques - Paris (France) - Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques