film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Pojedynek - Duel - À la recherche de l'identité de l'arme blanche
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Duncan Potter

PRODUCTION / DIFFUSION

Duncan Potter

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Duncan Potter, La Maison du doc

ISAN : ISAN 0000-0005-1F42-0000-A-0000-0000-7
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Duncan Potter

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus

Janusz Sieniawski et Tomasz Abramski, maîtres d'armes professionnels, leaders en Pologne aujourd'hui, tentent d'arranger des duels faisant écho à une vérité historique. En dépit de leur immense expérience et association, leurs répétitions peuvent être dangereuses. Ils balancent leurs armes authentiques à la gorge de l'autre sans aucun moyen de protection. Marek Poznanski, entraîneur d'escrimeurs médaille d'or, jette un doute sur les valeurs de l'escrime présentée dans le monde du film. Piotr Czeczotka prouve en examinant et rénovant des lames que les duels étaient moins ensanglantés que l'on pourrait le croire. Son minuscule atelier est rempli de lames étincelantes ou attendant une seconde jeunesse. La popularité des arts martiaux asiatiques a écarté l'héritage des empires romain et byzantin, au détriment de l'escrime européenne. Ce film est ennuyeux parce que personne n'est tué et parce que les combats semblent durer indéfiniment. Mais c'est ainsi que l'on pense que c'était...

Janusz Sieniawski and Tomasz Abrasmki, today's leading professional sword masters in Poland, strive to arrange duels echoing the historical truth. In spite of their fathomless experience & partnership their rehearsals can be dangerous. They swing genuine weapons at each other’s throat without any means of protection. Marek Poznanski, coach of golden medal fencers, casts doubt on the values of fencing depicted in the film industry. Piotr Czeczotka proves by examining & renovating blades that duels were less blood-spattered than one might think. His tiny workshop is crowded with blades glittering or awaiting a second youth. The popularity of Asian martial arts has shunt aside the bequest of Roman & Byzantine empires, to the detriment of European fencing. This film is boring because nobody is killed and fights seem to last forever. But that’s the way we think it was...