film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Résistantes, de l'ombre à la lumière
© Kubilaikan production / Aeri
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dès les années qui ont suivi la Libération de la France, l’action des femmes dans la Résistance s’est vue atténuée, minimisée sinon complètement occultée. Rolande Trempé nous en explique les raisons, ses raisons d’historienne sans concession. Elle nous emmène de Paris à Ravensbrück, le long d’un parcours jalonné des rares représentations sculpturales ou picturales qui rendent hommage à ces femmes exemplaires. Point de départ et élément de la controverse, ces œuvres commémoratives représentent trop souvent la Femme comme allégorie, plus rarement une femme pour elle-même. Cette route historiquement documentée et sensible donne la parole à certaines d’entre ces anonymes - au sens où ce ne sont pas celles qui parlent habituellement. Elles sont le symbole de toutes ces jeunes femmes qui, âgées pour la plupart de 17 à 25 ans, ont dit non. Une réflexion sur l’engagement…

In the years which followed the Liberation of France, the role of women in the Resistance Movement was ignored, minimalised, if not utterly concealed. The historian Rolande Trempé explains why, according to her, this was the case. She takes us from Paris to Ravensbrück, a journey marked by rare monuments that honor these exceptional women. These commemorative works – at once a misleading starting point, and the subject of controversy – do in fact often depict women, but as an allegory, rarely celebrating individual action. Along the path of her inquiry, historically accurate and sensitively presented, Rolande Trempé gathers the perspectives of some of these previously unknown women, perspectives all the more precious because these women are rarely the ones to speak out. They are the voice of all the young women – at the time, most between the ages of 17 and 25 – who dared to say "No". A reflection on activism…