film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Abel Ferrara : Not Guilty
© AMIP
1/3
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    INA Distribution

  • DVD en vente sur :

    MK2 Éditions

  • Visionner sur

    ARTE VOD

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Film appartenant au catalogue national de films documentaires pour les bibliothèques publiques de la Bpi, en prêt et consultation gratuits dans les bibliothèques de ce réseau.
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal

Abel Ferrara : Not Guilty est le portrait d'un animal sauvage en liberté, d'un cinéaste hors normes, des plus politiques, dont l'unique obsession est de tourner coûte que coûte. Son refus du système, sa marginalité ont écarté d'emblée toute approche conventionnelle : il n'y a pas de questions-réponses, pas d'entretiens.
La rencontre improbable entre Ferrara et le cinéaste iranien Rafi Pitts témoigne de son isolement dans une Amérique plus concernée par ses rêves que par ses auteurs.
Cinéma de notre temps livre ici un road-movie atypique : les grands espaces sont concentrés en un territoire très délimité, quelques mètres carrés de labyrinthe, New York la nuit, dans lequel Ferrara brandit, à qui voudra l'entendre, sa vérité.

Abel Ferrara : Not Guilty is a portrait of a wild animal roaming free, an extraordinary film director, one of the most political, whose single obsession is to film at all costs. His refusal of the system, his marginality immediately remove any kind of conventional approach : there are no questions and answers, no interviews.
The improbable meeting of Ferrara and the Iranian film-maker Rafi Pitts testifies to his isolation in an America that is more concerned with its dreams than its film directors.
"Cinéma de notre temps" gives us here an atypical road-movie : the wide open spaces are concentrated into a closely bounded territory, a few square metres of labyrinth, New York by night, in which Ferrara brandishes, for anyone who wants to hear, his truth.

Distinctions