film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Le Cas Max Beckmann, peintre allemand
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Pascale Bouhénic

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films du Tambour de Soie, Centre Pompidou, France 5, France 5

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Films du Tambour de Soie, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Artiste hanté par les deux grandes guerres mondiales, Max Beckmann comprend le monde et ses horreurs dans et par sa peinture. Ses tableaux privilégient la profondeur et le théâtre au cadre et à la surface. Ce choix singulier fait de lui "an old fashion painter" qui revendique l'influence des grands peintres allemands du XVe siècle plutôt que celle de ses contemporains. Souvent incompris à son époque, il l'est encore aujourd'hui de nombreux Français. En soulevant le cas Beckmann, Pascale Bouhenic s'interroge sur le rapport des Français face à l'œuvre du peintre. La réalisatrice s'approprie le questionnement des critiques et instaure grâce aux journaux et à la correspondance du peintre, un dialogue imaginaire avec le peintre. À travers ce travail, c'est la question intemporelle du tableau comme objet de culte qui se pose. Cette réflexion se situe ainsi dans une des grandes problématiques de l'art aujourd'hui.

An artist haunted by the two great world wars, Max Beckmann understands the world and its horrors in and by his painting. His pictures give more importance to depth and the theatre than framework and surface. This singular choice makes him "an old fashioned painter" who claims to be influenced by the great 15th century German painters rather than by his contemporaries. Often misunderstood in his own time, he is still misunderstood today by many French people. By raising the Beckmann case, Pascale Bouhenic asks questions about the relationship of the French with the work of the painter. The director takes the questions of the critics and, thanks to the newspapers and the painter’s correspondence, establishes an imaginary dialogue with the painter. Through this work, it is the timeless question of the picture as a cult object that is raised. This reflection is thus situated in one of the great issues of art today.

Thématique