film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Hommes du port
Men of the Port
© Les Films du Cyclone / Thelma Film
1/2
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Alain Tanner

IMAGE

Denis Jutzeler

SON

Henri Maïkoff

MONTAGE

Monika Goux

MUSIQUE ORIGINALE

Arvo Pärt

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films du Cyclone, Thelma Film, La Sept ARTE, TSR - Télévision Suisse Romande

PARTICIPATION

CNC, Dokumenta, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Films du Cyclone, Trigon Film

ISAN : ISAN 0000-0000-E30B-0000-1-0000-0000-Y
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Suisse, France | 1995 | 64 minutes | 16 mm
  • Un film de Alain Tanner

Passionné par le néo-réalisme italien, j'étais allé à Gênes pour la première fois en 1947. Simplement pour voir l'Italie, encore ravagée à l'époque par les effets de la guerre. J'y étais retourné cinq ans plus tard, étouffant dans mon pays natal, la Suisse. J'avais décidé de m'embarquer dans la marine marchande pour voir le monde. Avant de partir sur des cargos autour de l'Afrique, je suis resté une année à Gênes, travaillant dans une compagnie de navigation. Ce fut mon premier contact avec le monde du travail, et avec les hommes de la mer et des ports. Je reviens à Gênes pour la première fois quarante ans plus tard. Le port et la ville n'ont pas beaucoup changé d'aspect. Mais ce qui s'y passe est complètement différent. Le port se meurt. À Gênes, le contexte économique, social et politique est explosif. Mais on sent aussi que les choses bougent et que le pays est à la veille de réelles transformations.

Impassioned by Italian neorealism, I went to Genoa for the first time in 1947. Quite simply to see Italy, still devastated at the time by the effects of the war. I went back there five years later, feeling stifled in my home country Switzerland. I had decided to embark upon a career in the merchant navy to see the world. Before taking the cargo boats to sail round Africa, I stayed in Genoa for a year and found a job in a shiping company there. I came into contact for the first time with workers and with men of the sea and ports. My return to Genoa was not until forty years later. The port and the city had not changed much outwardly. But something completely different has happened there, the port is dying. In Genoa, the socio-economic and political contexte is explosive. Yet there is the feeling that things are moving and that the country is about to undergo some real transformation.

Sortie en salles
  • Date de sortie non définie à ce jour
Distinctions