film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Métamorphoses du chœur
© Les Films d'Ici
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Les Films d'ici

  • DVD en vente sur :

    Les Films du paradoxe

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la Culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal

Que sait-on d’un chœur, sinon que cela chante, plus ou moins bien, dans des circonstances plus ou moins récréatives, festives, plus ou moins institutionnelles ? Que sait-on de ses charmes discrets, presque un peu désuets, loin des feux de la rampe ? Côté direction, c’est aussi un travail de Romain : pour obtenir la souplesse, le phrasé, l’écoute collective, c’est une longue mise en place qui peut demander plusieurs années préparatoires. Ici, au sein du Conservatoire de Musique du 13e arrondissement de Paris, la configuration de cet édifice périlleux est particulièrement lisible : Claire Marchand y assure la direction de chœur avec un métier sûr et une qualité artistique notoire. On peut considérer que le chœur qu’elle a constitué, composé exclusivement d’amateurs, se situe à l’orée de la maîtrise pour les petits et donne une idée de ce que peut être le professionnalisme pour les adultes. Elle va aussi loin que possible dans le temps imparti. C’est bien cet envers du décor qui nous intéresse, côté cuisine d’un travail méconnu, à rebours du sublime, dans l’espoir de mieux encore le servir, lorsqu’il se présente décoiffé, sans préméditation, sous les oripeaux les plus ordinaires

Thématique