film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Des chemins intérieurs
© Mil Sabords
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Valérie Deschênes

PRODUCTION / DIFFUSION

Mil Sabords

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Mil Sabords, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

En 2003, à l'hôpital psychiatrique de Saint-Étienne du Rouvray (Rouen), une expérience originale a permis aux patients et aux soignants de participer à une aventure artistique, accompagnés par un plasticien, et à exposer leur œuvre dans le site de l'Abbaye de Jumièges. Le film est la rencontre entre la réalisatrice, l'artiste et les patients à la recherche d'eux-mêmes... Ceux-ci doivent "penser" puis construire leur "maison intérieure" grandeur nature (matériau utilisé : du rouleau de scotch). Sans affirmer des "vérités" sur le trouble mental, le film nous laisse découvrir l'élaboration des "maisons" de chacun. Nous sommes au cœur des mondes intérieurs des personnages, avec douceur, pour vivre avec eux la création d'une œuvre.

In 2003, in the psychiatric hospital of Saint-Étienne du Rouvray (Rouen, France), an original experience allowed patients and carers to participate to an artistic adventure, joined by a visual artist; and to exhibit their work in the Jumièges Abbey. The film is the encounter of the director, the artist and the patients looking for themselves... The patients have to “think” and then “build” their “inner house” in life-size (material used: tape rolls). Without affirming “truths” about mental troubles, the film lets us discover each patient’s “houses”. We are in the heart of the characters’ inner worlds, with kindness, to live with them the creation of a work of art.