film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Émail émaux
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Sophie Bensadoun

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films de Mademoiselle

PARTICIPATION

Conseil général de la Haute-Vienne, DRAC Limousin, Région Limousin, Ville de Limoges

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Sophie Bensadoun, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

L'émail aurait pu disparaître. Les occasions n'en ont pas manqué : destruction de la ville de Limoges et de ses ateliers à la fin du XIVe siècle, décadence de l'émail peint au XVIIIe siècle, médiocrité de la production à la fin du XIXe siècle. Quelques milliers d'objets ont été sauvés de l'oubli. Les techniques ont été perdues puis retrouvées tout comme elles ont été inventées, un peu empiriquement. Au-delà des péripéties de l'histoire, des contraintes de la technique, "Émail émaux" témoigne encore plus du désir de l'homme à faire de la matière, du métal et du feu, "quelque chose de beau". Entre un début et une fin qui donnent chacun une définition de l'émail et de l'émailleur, le film est construit comme un ballet où l'histoire, les techniques et les hommes se croisent, se rencontrent et se répondent.

Enamel could have disappeared. There have been many occasions : destruction of Limoges and its workshops in the late 14th century, decline of painted enamelling in the 18th century, mediocrity of the production at the end of the 19th century. A few thousand pieces of art have been saved from oblivion. Techniques have been lost and rediscovered as empirically as they had been invented. The purpose of this film is essentially to show the taste beauty that man tries to do with raw materials, metal and fire. The beginning and the end of the documentary will define enamelling and enameler. This film has been put together like a ballet where history, techniques and man meet one another and answer one another.