film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Metaleurop : Germinal 3
© Compagnie des Phares & Balises
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean-Michel Vennemani

PRODUCTION / DIFFUSION

La Compagnie des Phares et Balises (CPB), CRRAV

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

La Compagnie des Phares et Balises (CPB), ADAV

ISAN : ISAN 0000-0001-6951-0000-9-0000-0000-A
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"On liquide et on s’en va". Cette fois, il s’agit de Metaleurop, la plus grande fonderie d’Europe fondée en 1894 et située dans le Nord-Pas-de-Calais, une région déjà fortement touchée pas les restructurations. "Germinal 2003" ne raconte pas une énième fermeture d’entreprise. Ce film s’intéresse à ce qu’on appelle aujourd’hui "les dommages collatéraux". Comment des familles, qui vivaient de et pour l’usine découvrent qu’on hypothèque leur futur. La "tribu" des Bertrand refuse qu’on tire un trait sur son identité en faisant disparaître cette région industrielle ; sur trois générations, les hommes et les femmes ont donné leur vie, leur santé à Métaleurop. Comment une poignée d’actionnaires suisses peut-il décider de "suicider" 830 métallos dont les Bertrand ?

A metalworking plant since 1894, Metaleurop employed a workforce of 830 in 2003, 20% of them on a temporary basis. In mid-January 2003, the employees learned that the company was filing for bankruptcy despite the fact that, until then, they had been asked to make an effort in production. This new economic catastrophe, which affected an already badly-stricken region (mines, steel, etc.) would produce important collateral damage. The film describes what such a drama can do to a family. Not just any family, but an entire clan: the Bertrands, a family of 10 who all live together. Three generations of Bertrands lost their health and their dreams in this company.