film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Miroirs de Tunis - Tunis, la Transe et la Pierre
© Anabase productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Raúl Ruiz

AUTEUR(S)

Abdelwahab Meddeb

MUSIQUE ORIGINALE

Michel Portal

PRODUCTION / DIFFUSION

Anabase Productions, APEC (Association pour la Promotion de l'Education Citoyenne), France 3 Alsace

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Anabase Productions

ISAN : ISAN 0000-0001-B2F3-0001-2-0000-0000-V
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 1993 | 52 minutes | Betacam SP
  • Un film de Raúl Ruiz

Un cinéaste chilien et un écrivain tunisien se rencontrent à Paris. Ils décident de voyager ensemble à Tunis. L'un découvre en étranger la ville ; l'autre retrouve sa ville natale où il a grandi, où il a passé son enfance et son adolescence avant de la quitter à l'âge de vingt ans. Le regard croisé de l'étranger et de l'exilé crible le site. L'étranger y reconnaît des espaces identiques à ceux de son Chili natal ; dès lors sa mémoire et son énergie créatrice se mettent en mouvement. L'exilé reconstitue à son tour ses souvenirs ; mais ces constructions sont édifiées à la frontière de la vérité et du mensonge.
Les lieux visités deviennent des lieux emblématiques pour dire les grandes questions constitutives de cette enfance et qui continuent d'interroger le monde et son avenir : l'islam, le monothéisme, la dispute théologique, la prière, la transe, l'étrangeté, l'exil, la liberté, l'errance, le voile, le sexe, les femmes...

"On a voulu, dans une autre séquence, adapter à travers des jeux d'enfants l'un des plus beaux textes de l'époque médièvale, Le Livre du gentil et des trois sages, écrit à la fin du XIIIe siècle par Ramon Lulle - un Catalan dominicain connaissant l'arabe, marqué par l'arabité de son époque. Lulle est un représentant de cette hispanité investie par l'Islam, qui a été au carrefours où nous nous sommes rencontrés, Ruiz et moi. L'Islam espagnol est un refoulé de la conscience hispanique, et tout élément qui trouble l'hispanité suscite l'exaltation chez le Ruiz sud-américain et en partie indien. Je pense que c'est l'une des entrées qui éclaire sa fascination pour la culture islamique."
(Abdelwahab Meddeb)

A Chilean film maker and a Tunisian writer meet in Paris. They decide to travel together to Tunis. One discovers the city as a foreigner, the other comes home to the city where he was born, where he spent his childhood and teenage years, before leaving at the age of twenty. The exile's point of view crisscrosses that of the foreigner, making for complete coverage of the ground. The foreigner finds places identical to his native Chile, and his energy and creative juices start flowing. The exile pieces his memories together, erecting structures on the frontier between truth and lies. The places visited in the film in this way become sites which are emblematic of the big question being asked about the constitution of that childhood, questions continually put to the world and its future - Islam, monotheism, theological argument, prayer, trance, foreigness, exile, freedom, wandering, the veil, sex, women...