film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
La Danse du singe et du poisson
© jbaproduction
1/3
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Pierre-Alain Meier

PRODUCTION / DIFFUSION

Thelma Film, JBA Production

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Thelma Film, Zaradoc Films, La Maison du doc

ISAN : ISAN 0000-0000-B71E-0000-8-0000-0000-D
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Quinze ans après la barbarie du régime de Pol Pot, le cinéaste cambodgien Rity Panh revient sur la terre de son pays natal pour y réaliser Neak Srê (Les Gens de la rizière). En près de 4 années de terreur khmère rouge, des dizaines de milliers d'enfants cambodgiens ont été exterminés, souvent de la manière la plus atroce. Les autres, ceux qui sont restés – et parmi eux Rithy – ont été privés de leur enfance par cette même terreur.
Danida, Mary, Sopiri, Kourou et Sodani, les 5 très jeunes actrices de Neak Srê, mettent en scène en permanence le bonheur d'être aimé et la peur de l'abandon. Elles éprouvent aussi fortement le besoin, pour résister à la mort toujours présente, de se blottir dans des espaces qui soient les leurs, qu'elles puissent maîtriser, c'est-à-dire l'imaginaire, le jeu, l'effort de construction d'un autre monde.

Fifteen years after the murderous Pol Pot régime, the Cambodian film-maker Rithy Panh returns to his native land to make the film Neak Srê (The river people). In nearly 4 years of Khmer Rouge rule of terror, tens of thousands of Cambodian children were killed, often in dreadful ways. The survivors - among them Rithy - were robbed of their childhood by the same régime.
Danida, Mary, Sopiri, Kourou and Sodani are the 5 young actresses in this film in which they portray persistently the joy of being loved and the fear of being abandoned. In order to ward off the constant presence of death, they need to take refuge in places which only they inhabit. In other words, they live in an imaginary world, in their games, in attemps to create another world.