film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Combattants de la paix
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Pascal Goethals, Bruno Vouters

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Productions Cercle Bleu, France 3 Nord-Pas-de-Calais-Picardie

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Productions Cercle Bleu

ISAN : ISAN 0000-0005-1744-0000-U-0000-0000-L
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

D'une guerre insoutenable les hommes ont-ils retenu la leçon ? 14/18 : L'Humanité toute entière découvre la Machine à tuer. 2003 : Un monde s'interroge encore sur ses capacités de se nuire à lui-même. Le souvenir de la Grande guerre peut-il nous aider à bâtir la Grande Paix ? Comment se battre pour un monde apaisé ? Rebelles d'hier et pacifistes d'aujourd'hui partagent-ils les mêmes valeurs ? Où est le droit chemin ? Y a-t-il une conscience universelle ? Cinquante-deux minutes au cours desquelles les passionnés de l'humanisme font le lien entre les disparus, les historiens spécialisés et les jeunes porteurs d'avenir. Interviews, images d'archives, dessins, repères historiques, textes de poilus, témoignages du temps présent, histoires poignantes, chansons, réflexions éclairées : l'histoire devient l'expérience, la mémoire se fait prise de conscience. Le lien avec le temps présent est affirmé, qu'il soit explicite ou sous-jacent : horreurs d'hier, anxiétés d'aujourd'hui. D'une génération à l'autre, le désir de paix face aux réalités.

Of an unbearable war have the men learnt the lesson? 14/18: the whole Mankind discovers the killing machine. 2003: A World questions its capacities to harm itself. Can the memory of the Big War help us to build the Big Peace? How can we fight for a peaceful world? Do rebels from yesterday and pacifists from today have some common values? Where is the right way? Is there a universal conscience? Fifty-two minutes for the humanism lovers who make a link between the disappeared, the specialized historians and the generation symbolizing the future. Interviews, archives, sketches, true stories, soldiers words, songs, enlightened reflections: history becomes experience and memory is awareness. The link with the actual generation is asserted: horrors from yesterday, fears from today. From one generation to other, a peace desire confronted to realities.