film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Petites Bonnes
© Son et Lumière
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Bruno Ulmer

AUTEUR(S)

Florent Mangeot

PRODUCTION / DIFFUSION

Son et Lumière, ARTE France

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Son et Lumière, ADAV, Musée National de l'Histoire de l'immigration

ISAN : ISAN 0000-0001-9C14-0000-0-0000-0000-3
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 2003 | 52 minutes | Vidéo
  • Un film de Bruno Ulmer

Hajiba et Soumia, jeunes filles marocaines amenées illégalement en France, à Marseille, alors qu’elles étaient mineures, se sont retrouvées en situation d’esclavage domestique dans des familles marocaines. Le réalisateur les a suivies pendant près d’une année, après "leur libération", partageant leur quotidien, dans les foyers qui les accueillent, et à l’association Esclave Tolérance Zéro qui leur vient en aide. C’est sur le fil de la reconstruction de "l’identité", lente, minutieuse, difficile, que se déroule ce documentaire en posant le temps et les mots nécessaires.

Haijba and Sumia are young Moroccan girls brought illegally into France when they were still minors. In Marseilles, they find themselves working as “enslaved” housemaids for Moroccan families. After their "liberation", the filmmaker shares their everyday life for a year in the hostels that shelter them and with Esclavage Tolérance Zéro, an association that helps them out. The thread of this documentary, which unfolds with the appropriate rhythm and words, is the slow and painstakingly difficult rebuilding of an "identity". From enslavement to freedom, from silence to expression, from fear to courage and confidence, from a silent child to a young woman who finds her body and personality once again.

Thématique
Distinctions
  • 2003 : Images en bibliothèques - Paris (France) - Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques