film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Vidéo-Vautours
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean-Yves Cauchard

AUTEUR(S)

Yves Eudes

PRODUCTION / DIFFUSION

LMK images, Temps Présent (TSR), Planète

PARTICIPATION

Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

MK2 Films, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dans les grandes villes américaines, une nouvelle race de chasseurs d'images est née. À Los Angeles, on les appelle des "stringers", un vieux mot hérité de l'époque héroïque de la presse d'avant-guerre. Mais les stringers d'aujourd'hui ne ressemblent pas à leurs prédécesseurs, ce sont des cameramen indépendants, des solitaires qui n'en font qu'à leur tête et qui ne cherchent qu'une chose : de l'action, du sang. Leur rayon d'action est limité, ils ne s'intéressent qu'à ce qui se passe dans leur ville. Mais il se passe tellement de choses en une nuit à Los Angeles... Leurs outils de base : une caméra bon marché, une voiture rapide, et une radio pour écouter les transmissions de la police. Toute la nuit, ils rôdent inlassablement dans les rues. Et dès qu'ils repèrent un crime ou une catastrophe, ils se précipitent. S'ils arrivent sur les lieux avant la police, c'est l'idéal : ils peuvent filmer les victimes encore palpitantes, ou même les tueurs à l'œuvre. Aussitôt, ils téléphonent aux stations de télévision pour leur vendre leur reportage. Et si elles sont intéressées, ils traversent la ville en trombe pour leur livrer la cassette. Rien ne les arrête, sauf la violence aveugle de la ville, qui parfois les frappe à leur tour..

In the big cities of America, a new breed of hunters has appeared : the image-hunters. In Los Angeles, they're called "stringers", a world resurrected from the press of the heroic pre-war era. But today's "stringers" are nothing like their ancestors ; they are independant cameramen, loners who live by their own rules in constant pursuit of blood and violence. Their range of activity is limited, they only go after game in their own city. But so much can happen in just one night in the streets of Los Angeles... They're armed with a cheap camera, a fast car, and radio scanners which can lock on any frequency used by the police and the fire departments. All night long, they prowl around the streets waiting for reports of violent crime or disasters of any kind. As soon as they get a bite, they race over to the scène. The idea is to get there before the police, so that they can shoot the screaming victims, and maybe even the criminals in action. Then, they quickly call local TV stations to sell their story and they rush across town to deliver the tape. Nothing stops them, other than the blind violence of the city to which they, too, sometimes fall victim..